Essentielle baltique

De Riga à Riga

Elégance architecturale, joyau médiéval, paysages de rêve. Les Pays Baltes sont un trésor de merveilles, historiques, culturelles, naturelles.

Lettonie, carrefour entre la Russie et l’Europe du Nord, avec ses belles plages et majestueux palais. Lituanie, surprenant kaléidoscope d’arts, peuples et religions. L’Estonie, joyau de la nature avec ses lacs, plages et îles idylliques. Sans oublier ses villes historiques et châteaux médiévaux.

Envolez-vous vers ces villes où l’héritage du passé se conjugue au dynamisme du présent.

JOUR 1 : PARIS ✈ RIGA
JOUR 2 : DE RIGA À VILNIUS : BAUSKA, RUNDALE, KERNAVE
JOUR 3 : VILNIUS & TRAKAI
JOUR 4 : DE VILNIUS À RIGA : KAUNAS, SIAULIAI, JELGAVA
JOUR 5 : DE RIGA À TALLINN VIA PARNU
JOUR 6 : TALLINN
JOUR 7 : DE TALLINN À RIGA : LA VALLÉE DE LA GAUJA
JOUR 8 : RIGA ✈ PARIS

Tarifs calculés au départ de Paris sur vols réguliers.
Possibilité départs province (voir encart "dates & prix").

JOUR 1 : PARIS ✈ RIGA

Rendez-vous des participants à l’aéroport de Paris.
Formalités d’enregistrement et départ à destination de Riga.

A l'arrivée, accueil par votre guide francophone.
Départ pour une découverte de la ville (en bus et à pied).

La plus industrielle, la plus grande, la plus citadine, Riga est également la plus cosmopolite des capitales baltes compte tenu de l’ouverture sur le monde dont elle a bénéficié du temps où la ville était l’une des bases du commerce hanséatique. Dans les années 30, son intense activité culturelle lui valut même le surnom de « Petit Paris ».
En déambulant dans les rues, vous rencontrerez tous les styles historiques présents en Europe occidentale : roman, gothique, Renaissance, maniériste, baroque, classique, Art nouveau. Les Lettons tirent une grande fierté de ce patrimoine architectural exceptionnel.

Découverte pédestre du centre historique où les ruelles pavées possèdent une charmante ambiance médiévale.

Admirez les magnifiques édifices des riches commerçants hanséatiques : le Château de Riga, actuel siège de la Présidence de la République et du Musée d’Histoire de Lettonie ; l’ancienne muraille médiévale ; la Porte Suédoise et la Tour Poudrière.

Comme la majorité des villes médiévales européennes, Riga comptait un système de fortifications composé de murailles et de tours. La Tour de la Poudrière comptait parmi les 28 tours qui s’élevaient tout au long du mur d’enceinte de la ville. Erigée en 1330 elle abrite aujourd’hui le musée de la Guerre. La Porte suédoise quant à elle est la seule porte de la ville à avoir été épargnée.

Continuation par l’ancien Couvent et Hôpital du Saint-Esprit. Admirerez certaines des plus anciennes constructions civiles comme la célèbre Maison des " Trois Frères", les plus anciennes maisons d’habitation à Riga ; la Maison des " Têtes Noires", siège de la fameuse fraternité de capitaines et de commerçants hanséatiques ; et les plus récents bâtiments de la Grande et de la Petite Guilde, qui étaient respectivement les centres culturels des artisans et marchands de Riga.

Découverte ensuite des plus importants bâtiments religieux de Riga : la cathédrale catholique de Saint Jacques, l’église luthérienne de Saint Jean, l’église de Saint Pierre et le Dôme (visite intérieure) -ou cathédrale luthérienne de Riga- dont le clocher culmine au nord de la vieille ville.

Il s’agit là de l’un des plus remarquables monuments de l’architecture du XIIIème au XXème siècle. Différents styles le constituent : roman, gothique, baroque, Art nouveau. Plus grand édifice religieux des Pays baltes, le Dôme est particulièrement célèbre pour son orgue démesuré de 6.768 tuyaux en bois et métal qui trône depuis 1884 dans la cathédrale.

Terminez votre découverte de la ville dans l’ancienne Place du Marché, devant le bâtiment de l’Hôtel de Ville.

Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 2 : DE RIGA A VILNIUS : BAUSKA, RUNDALE, KERNAVE

Petit déjeuner à l'hôtel.

Départ à travers la région du Zemgale, les « basses terres ». Souvent considérée comme le « grenier à grain » de la Lettonie, cette région est parcourue de rivières et son sol est particulièrement fertile.

Arrêt à Bauska qui offre comme principal intérêt les ruines de son vieux château livonien.

Situé tout proche de la frontière lituanienne, le château de Bauska se trouve dans un endroit féerique, au sommet d’une petite colline ceinte par les rivières Musa et Memele. Le site est composé de deux châteaux différents adossés : le « vieux château » -en ruines aujourd’hui- construit par l’Ordre Livonien au XVème siècle pour défendre la frontière sud livonienne de son puissant voisin, le Duché de Lituanie ; le « nouveau château », construit par le Duc de Courlande au XVIème siècle dans un but plus résidentiel, malgré ses fortifications et bastions.

Continuation par la découverte du Palais de Rundale, le Versailles Letton.

Ce joyau de l’architecture lettonne est l’œuvre du grand architecte baroque Bartolomeo Rastrelli, auteur entre autres merveilles de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. Avec ses 138 pièces et notamment les décorations somptueuses de la salle blanche et de la salle dorée, ce château rappelle les plus prestigieux palais de l’époque tsariste.
Après une longue restauration il est aujourd'hui utilisé par le gouvernement de Lettonie pour loger les visiteurs les plus importants du pays ainsi que les chefs d’état étrangers. À ne pas manquer : le Salon Doré, le Salon Blanc et la Grande Galerie, ainsi que les chambres privées des Ducs, le tout en style rococo.

Puis route pour Kernavé, l’un des berceaux de l’Etat lituanien contemporain, classé au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

Kernavé, première capitale de la Lituanie. Vous êtes ici dans le berceau historique de l’Etat lituanien, témoignage exceptionnel d’établissements humains dans la région sur une période de 10 000 ans. Il s’agissait au XIIIème siècle d’une grande ville féodale avec le plus important centre économique et politique du pays. La ville fut détruite en 1390 par les chevaliers de l’Ordre teutonique.
Aujourd’hui, l’antique cité de Kernavé n’est plus qu’un simple village habité par quelques centaines de personnes. Situé dans la vallée de la Neris, le site est célèbre par son ensemble complexe de biens archéologiques, historiques et culturels depuis la fin du paléolithique jusqu’au Moyen Âge.

Le site est devenu un musée à ciel ouvert et réserve naturelle de l’Etat.
Découverte du site puis du « centre géographique d’Europe ».

En 1989, l’IGN (Institut Géographique National) français chargea un groupe de géographes de définir précisément la situation du centre du continent européen, en prenant en considération toute son extension et en incluant ses îles. Les points extrêmes de l’Europe furent ainsi définis : le plus au Nord aux îles Spitzberg, le plus au sud aux îles Canaries, le plus à l’est dans la crête de l’Oural, et le plus à l’ouest aux îles Açores. La localisation du centre de l’Europe fut trouvée 26 km au nord de Vilnius, entre les villages de Radziuliai, Bernotai et Purnuskes, aux coordonnées 54°54′N 25°19′E. Le livre Guinness des records accepta et valida cette localisation.

Découvrez le monument au centre géographique de l’Europe, une massive colonne de granit, couronnée par une étoile dorée, qui a été déclarée monument national par le gouvernement lituanien.

Déjeuner en cours d’excursion.
Arrivée à Vilnius en fin de journée.
Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 3 : VILNIUS & TRAKAI

Petit déjeuner à l'hôtel.

Découverte de la capitale lituanienne.

Située dans une vallée entourée de petites collines recouvertes de forêts, Vilnius est l’une des plus anciennes villes baltes, une ville fascinante, un des plus grands centres industriels, scientifiques et culturels de la région. Ville aux nombreuses clairières, centre géographique de l’Europe, carrefour entre l’Est et l’Ouest, « Jérusalem du Nord » pour la communauté juive de l’avant-guerre … la capitale de la Lituanie collectionne les qualificatifs.

Fondée en 1323 par le Grand-Duc Gediminas sur les rives des fleuves Neris et Vilnia, la ville fut pendant des siècles une plaque tournante du commerce dans la région Baltique. Son architecture s’est enrichi des influences apportées par les commerçants hanséatiques qui s’y installèrent, ainsi que par les nombreux envahisseurs qui occupèrent la ville tout au long de son Histoire : Allemands, Polonais, Suédois, Russes... Vilnius fut aussi le quartier général de la Grande Armée napoléonienne dans sa tentative d'envahir la Russie.

Cette influence multiculturelle a laissé son empreinte tant dans l'architecture de la ville, où vous trouverez des façades gothiques, Renaissance, baroques et néoclassiques, comme dans la diversité de ses églises. Les coupoles bulbeuses orthodoxes contrastent avec les hautes flèches et les colonnades d'églises catholiques et protestantes. Le centre historique de Vilnius a été classé au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO et a été Capitale Culturelle Européenne en 2009.

Découverte de ce bijou baroque (en bus et à pied). Au programme le Cimetière d’Antakalnis qui abrite les corps de nombreux militaires ayant participé à l’invasion de la Russie ; l’église des Saints Pierre et Paul, la « Perle du Baroque ». 

Véritable trésor baroque, l’église de Saint Pierre et Saint Paul fut construite au XVIIème siècle pour commémorer la libération de la ville des envahisseurs russes. Découvrez son intérieur, unique, décoré par des maîtres italiens : plus de 2.000 statues et reliefs de personnages bibliques et héros historiques.

Passage par l’Avenue Gediminas, principale artère de la ville avec des nombreux bâtiments Art Nouveau. Puis visite de l’imposante Cathédrale de Vilnius, en style néoclassique.

Construite en bois au XIIIème siècle sur un ancien site païen, la cathédrale trouva sa forme actuelle au XVème siècle. A l’origine de style gothique elle a été maintes fois restaurée. Son aile sud abrite la Chapelle Saint-Casimir sous laquelle reposent les restes des membres de la royauté et de la noblesse lituanienne.

Découvrez ses fresques, peintures, sculptures et pierres tombales. La crypte abrite une fresque de la Crucifixion de la fin du XIVème siècle, la peinture murale la plus ancienne en Lituanie. La chapelle de Saint Casimir également, richement décorée de fresques, motifs décoratifs en stuc et sculptures. La tour du clocher enfin, séparée du bâtiment principal, est l’une des constructions les plus représentatives de la ville.

Découvrez ensuite le centre historique.

La Vieille Ville de Vilnius est l’une des plus vastes d’Europe avec plus de 1500 bâtiments historiques. Façades pastel, élégantes églises, ruelles pavées, atmosphère unique. Vous y verrez le Palais Présidentiel, résidence officielle du Président de la Lituanie, l’Université de Vilnius (visite intérieure), la plus ancienne des Pays Baltes. Dans sa cour vous trouverez l’église catholique de Saint Jean.

Passage ensuite par les églises de Saint Michel, de style Renaissance, et de Sainte Anne, de style gothique en briques rouges. Puis les églises de Saint François et de Saint Bernardin ainsi que la cathédrale Orthodoxe de l’Assomption.

Continuation de l’autre côté de la rivière Vilnia avec le quartier d’artistes d’Uzupis, le petit Montmartre.

Situé à proximité de la vieille ville de Vilnius dont il est séparé par la rivière Vilnia, ce quartier est le plus ancien de la capitale, avec ses maisons en bois et ses ruines. Son nom signifie « de l’autre côté du fleuve ». Il a été déclaré « République Indépendante » par ses habitants -essentiellement des artistes- qui ont doté cette nouvelle république de drapeau, hymne, passeport propre, constitution, et ont déclaré le 1er avril Jour de l’Indépendance ! Il y a également un Président et un Conseil de Ministres.

La population du quartier était auparavant composée essentiellement de juifs, jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Leurs maisons sont restées abandonnées ensuite, pendant l’occupation soviétique, et s’y sont installés des SDF, des criminels et des marginaux. Une fois la Lituanie redevenue indépendante, des artistes se sont emparés des lieux, ont réhabilité les maisons en ruines et ont donné un nouvel élan au quartier, qui a été jumelé avec Montmartre.
Aujourd’hui il est peuplé de cafés, de galeries d’arts et de boutiques. L’article le plus important de la Constitution d’Uzupis déclare le « Droit d’être heureux » et ses mots d’ordre sont « ne vous battez pas, ne gagnez pas, ne vous rendez pas ».

Visite du Centre d’Art de l’Ambre.
Petite exposition et boutique

Situé dans la Vieille Ville de Vilnius, le petit Centre d’Art de l’Ambre expose une collection d’objets d’ambre provenant des excavations archéologiques autour de la capitale lituanienne. Découvrez ici le rôle de l’ambre dans les anciens rites païens, ainsi que des informations sur la manufacture de cette pierre, l’un des arts les plus anciens.

Continuation en direction de Trakai, ancienne cité médiévale située dans un cadre magnifique entouré de grands lacs.

Elle fut classée Parc National non seulement en raison de la beauté naturelle de ses 200 lacs et de ses denses forets, mais également de par l'importance historique des lieux : résidence des Grands Ducs de Lituanie, mais aussi seconde capitale du pays au Moyen-âge.

Découverte panoramique du site et de son château.

Admirez les charmantes maisonnettes en bois ; l’église orthodoxe de la Nativité et l’ancienne maison de la Poste Impériale russe qui furent construites au XIXème siècle, au temps où la Lituanie faisait partie de l’empire russe. Puis le Manoir Usutrakis qui fut édifié à la fin du XIXème siècle par le comte Tyszkiewicz ; l’ancien monastère dominicain (XVIIIème siècle) et l’église de la Visitation de la Bienheureuse Vierge Marie (XVème siècle).

L’imposant château quant à lui est une magnifique construction datant du XIVème siècle. Il est situé au centre d’un lac idyllique dont les eaux reflètent la silhouette de ses hauts murs en brique rouge et de ses tours sveltes.

Déjeuner en cours d’excursion.
Retour à l’hôtel en fin de journée.
Fin de journée et dîner libres pour une découverte personnelle.
Nuit.

JOUR 4 : DE VILNIUS A RIGA : KAUNAS, SIAULIAI, JELGAVA

Petit déjeuner à l'hôtel.

Départ en direction de Kaunas, deuxième plus grand centre scientifique, industriel et culturel du pays.

Arrêt en cours de route au monastère de Pazaislis.

Ce monastère baroque construit par les italiens au XVIIème siècle, est situé au beau milieu d’un grand parc. Il s'agit du plus grand complexe monastique de Lituanie et du meilleur exemple d'art baroque du pays.

Arrivée à Kaunas et découverte panoramique de la deuxième ville de Lituanie.

Cette ville d’une grande richesse historique, capitale de la Lituanie dans la période d’entre-deux-guerres, est située au confluent des plus grandes rivières de Neris et Nemunas, à proximité du lac Kaunas. Cette position stratégique au croisement d’importantes routes commerciales, lui conféra une grande importance et lui valut quelques attaques à travers l’histoire.
Malgré cela, la ville conserve un important patrimoine culturel avec plusieurs monuments et sites de grand intérêt. Kaunas a également un passé juif important, une communauté qui constituait un quart de la population totale de la ville avant la seconde Guerre Mondiale.

Admirez la Place du Gouvernement et quelques-unes des magnifiques églises de la ville, parmi lesquelles l’église néo-byzantine de Saint Michel l’Archange et l’église de la Résurrection avec ses merveilleux panoramas sur la ville. Après un bref arrêt dans la Laisves Aleja (allée de la Liberté), principale artère de la ville, vous découvrirez le centre historique.

Ici se trouvent les principaux trésors architecturaux de Kaunas comme l’église de Vytautas, l’une des plus anciennes de la ville ; la Maison de Perkunas de style gothique ; le bâtiment baroque de la Mairie ; le Couvent de Saint Georges ; l’église de Saint François-Xavier et la Cathédrale de Kaunas, le plus grand édifice gothique de la Lituanie. Dans ses environs se dresse l’imposant Château de Kaunas du XIVème siècle, récemment restauré.

Continuation en direction de Siauliai.
Découverte de la « Colline des Croix ».

Entouré de paysages naturels de grande beauté, cet endroit est un site de pèlerinage catholique. Ici les pèlerins déposent leurs croix et chapelets depuis le XIVème siècle, comme signe d'identité religieuse et nationale et ceci malgré la destruction du lieu à de nombreuses occasions par les occupants étrangers. Le nombre actuel de croix s’élève à plus de 100 000 : des crucifix minuscules aux croix gigantesques consacrées aux martyrs ou aux héros de l'indépendance nationale. Le lieu fut visité par le Pape Jean-Paul II en 1993.

Puis route vers Jelgava.
Découverte panoramique de la ville.

Jelvaga fut la capitale des Ducs de Courlande. Ancienne rivale historique de Riga elle devint un endroit très fréquenté par la noblesse. La ville subit d’importantes destructions pendant la Seconde Guerres Mondiales et fut par la suite reconstruite par les occupants soviétiques.
Jelgava est aujourd’hui une petite ville avec une atmosphère paisible et provinciale. Malgré les séquelles de la guerre, Jelgava conserve quelques traces de son important passé, la plus impressionnante de toutes étant le Palais de Jelgava.

Admirerez entre autres les bâtiments historiques dans les ruelles de la Vieille Ville ; les maisons de la noblesse d’origine allemande telle le Palais Valdecka. Découvrez l’église luthérienne de Sainte Anne, le bâtiment le plus ancien de la ville ; la cathédrale catholique romane de Saint George et Sainte Marie, en style néo-gothique ; la cathédrale orthodoxe de Sainte Anne et Saint Siméon, ainsi que le beffroi de l’église de la Sainte Trinité. Enfin « l’Academia Petrina » qui fut édifiée au XVIIIème siècle dans un beau mélange de styles baroque et néoclassique, en tant que centre spirituel du Duché.

Déjeuner en cours d’excursion.
Arrivée à Riga en fin de journée.
Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 5 : DE RIGA A TALLINN VIA PARNU

Petit déjeuner à l'hôtel.

Découverte du marché central de Riga.

Il s’agit là d’un des plus grands marchés des pays Baltes et d’un des plus grands marchés même d'Europe. Inauguré en 1930, ses cinq pavillons Art Nouveau étaient destinés à être des hangars à Zeppelins, lors de la Première Guerre mondiale. A l’intérieur des hangars ou dehors, sur les étals, sont proposées toutes sortes de marchandises : fruits, légumes, viande, charcuterie, fleurs, etc. Mais vous y trouverez également vêtements, chaussures, cigarettes, pellicules photos … chiots, poules, petits animaux … C’est l’endroit le plus populaire pour faire ses achats dans la ville.

Petit temps libre pour une découverte personnelle.
Découverte ensuite du quartier Art Nouveau.

Considérée comme la métropole de l’Art nouveau, Riga affiche avec fierté un tiers de bâtiments issus de ce courant architectural et artistique. Avec plus de 750 bâtiments, il s’agit d’ailleurs de la plus grande collection d'édifices d’Art Nouveau au monde, avec ses façades typiques aux lignes sinueuses et ses riches ornementations. La richesse de ce patrimoine vient surtout de l’éclectisme qui règne sur les façades. Il y a deux principaux types d’architecture et décoration Art Nouveau à Riga : le Rationaliste-perpendiculaire, avec des lignes verticales sur la façade qui parcourent plusieurs étages, et le National-Romanticisme, qui incorpore des éléments d’architecture traditionnelle et utilise des matériaux naturels dans la construction.

En 1997, l'UNESCO a classé 475 hectares du centre de Riga dans sa liste du Patrimoine de l'Humanité. La zone protégée, qui se situe sur la rive droite de la Daugava, embrasse le cœur historique de la ville ainsi que les quartiers qui l'entourent et inclut la plupart du quartier Art Nouveau.

Continuation en direction de Parnu, « la ville des tilleuls », en raison des nombreux arbres de cette espèce qui bordent les allées de la ville.

Cette petite ville paisible des bords de la Baltique devient, à l’arrivée des beaux jours, la première station balnéaire estonienne. Avec ses festivals, ses casinos et centres de cure, ainsi que sa longue et large plage de sable blanc.

Brève visite panoramique de la ville. Promenez-vous le long de la rue Ruutli, principale artère piétonne de Parnu, avec ses charmants bâtiments colorés typiquement estoniens, en pierre et en bois. Admirez les Portes de Tallinn, également connues comme « Portes du Roi », et la Tour Rouge, du XVème siècle, le monument le plus ancien de Parnu.

Déjeuner typique en cours d’excursion.
Arrivée à Tallin en fin de journée.
Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 6 : TALLINN

Petit déjeuner à l'hôtel.

Journée consacrée à la découverte de la capitale estonienne.

Située sur la côte Nord de l’Estonie, Tallinn ferait figure d’un Saint-Malo des bords de la Baltique, avec sa vieille ville fortifiée qui domine le Golfe de Finlande. Son caractère maritime lui donne un aspect ouvert et aéré qui la distingue sensiblement des deux autres capitales baltes, situées à l’intérieur des terres. Sa position stratégique de port à la croisée des routes commerciales entre les villes européennes et la Russie a d’ailleurs été la raison des convoitises qu’elle a suscitées chez ses voisins au cours de l’histoire.
Le centre historique fut soigneusement restauré après l'indépendance, ce qui fait de Tallinn aujourd'hui l'une des plus belles capitales européennes. La ville fascine avec ses façades anciennes, ses ruelles pavées en pente et ses clochers et flèches s’élevant vers le ciel. Tallinn est classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Elle fut déclarée Capitale Européenne de la Culture en 2011.

Visite panoramique de la ville.

Passage par le quartier côtier de Pirita ; arrêt devant le Mémorial Russalka sur le front de mer, et les ruines du Couvent de Sainte Brigitte. Profitez des vues du Parc de Kadriorg et appréciez le contraste entre le bâtiment baroque du Palais de Kadriorg et le surprenant édifice du Musée d’Art Moderne Kumu.

Découverte pédestre du centre historique. Le centre historique de Tallinn est divisé en deux parties principales : « Toompea », ou Colline de la Cathédrale, et « All Linn », ou Ville Basse. Admirez le Château de Toompea, aujourd’hui siège du Parlement Estonien, et la Maison Stenbock, siège du Gouvernement d’Estonie. Sur cette colline se situent également la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevsky et la cathédrale luthérienne de Sainte Marie. Profitez également de magnifiques vues depuis le belvédère.

Descendez ensuite dans All Linn, la Ville Basse, où les façades Renaissance et Baroque se succèdent avec la mondialement connue architecture Hanséatique, aussi appelée « Style Gothique de Brique ». Ici, les plus anciennes rues et bâtiments datent du XIIIème siècle. Dans la rue Muurivahe découvrez plusieurs bastions et tours de l’ancienne Muraille Médiévale, le plus remarquable étant la Tour Poudrière, aussi appelée « Kiek in de Kok ». Passage devant le monastère dominicain de Sainte Catherine et l’église-couvent cistercien de Saint Michel.

Découvrez la Maison de la Fraternité des Têtes Noires – la guilde des marchands jeunes, célibataires ou étrangers – l’église du Saint-Esprit, l’église de Saint Nicolas et l’église de Saint Olaf, dont la flèche était le plus haut bâtiment du monde entre 1549 et 1625.

Terminez votre découverte par l’impressionnante « Raekoja Plats », la Place de la Mairie, où vous pourrez admirer l’Hôtel de Ville, construit en 1404, et la Grande Guilde, datant de 1410. Dans sa salle gothique se réunissaient les commerçants de la ville. De l’autre côté de la place se trouve la « Raeapteek » - ou « Pharmacie de l’Hôtel de Ville » - la plus ancienne pharmacie d’Europe en fonctionnement depuis le début du XVème siècle.

Visite intérieure de la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevsky.

Ce temple imposant et richement décoré est la plus importante église orthodoxe de la ville. Elle fut érigée sur la colline de Toompea en 1900 lorsque l’Estonie faisait partie de l’Empire Russe. La cathédrale est dédiée au Prince de Novgorod, Alexandre Nevsky, et fut construite par les Russes à l’emplacement où se trouvait jadis une statue de Martin Luther.
Découvrez là l'ensemble de cloches le plus puissant de la ville ; 11 cloches fondues à Saint-Pétersbourg dont une de 15 tonnes, la plus grande de Tallinn. A l’intérieur s’y trouvent plusieurs icones et des belles mosaïques décoratives ainsi qu’une grande coupole centrale.

Visite également de la cathédrale luthérienne de Sainte Marie, l’un des plus anciens bâtiments de Tallinn.

Cette cathédrale fut construite peu de temps après l’arrivée des croisés danois au début du XIIIème siècle. L’église en bois d’origine fut rapidement remplacée par une cathédrale gothique en pierre. Elle dut être reconstruite à maintes reprises, raison pour laquelle son architecture présente aujourd’hui une grande variété de styles, dont les plus évidents sont le Gothique et le Baroque.
La cathédrale était le lieu d’enterrement de la noblesse locale, son plancher est recouvert de tombes et ses murs d’emblèmes héraldiques en bois avec les armes des principales familles de la communauté baltique-allemande. La cathédrale est aussi célèbre pour son orgue, installé en 1914.

Continuation par la découverte du quartier de Kadriorg.

Situé à proximité du centre de Tallinn, Kadriorg se compose d’un splendide parc et de plusieurs bâtiments : l’imposant Palais de Kadriorg, du XVIIIème siècle, ancienne résidence d’été du Tsar Pierre le Grand ; le Palais de Weizenberg, actuel Palais Présidentiel Estonien, ainsi que de nombreuses villas et demeures de la bourgeoisie locale, constructions datant majoritairement du XIXème et des débuts du XXème siècle.

Le Parc de Kadriorg offre de fabuleux jardins décorés de statues et sillonnés de canaux. Vous trouverez là également les plus importants musées d’Estonie : le Musée Kumu d’Art Moderne et le Musée Mikkel avec ses icones russes et porcelaines chinoises.

Visite du palais de Kadriorg.

Après la victoire des troupes de Pierre I de Russie sur la Suède, la Russie annexa l’Estonie en 1710. En 1718, le tsar ordonna à l’architecte italien Nicolo Michetti la construction de ce splendide édifice de style baroque au centre d’un parc d’inspiration française.
Son intention était de s’y installer durant l’été afin de s’éloigner de l’agitation de Saint-Pétersbourg. Le palais fut baptisé Catherinenthal (Kadriorg en Estonien) ce qui signifie «Vallée de Catherine» en l'honneur de l’épouse du tsar Catherine I. Aujourd’hui – outre les splendides appartements de Pierre le Grand – le bâtiment abrite les collections d’art étranger du Musée national d’art.

Déjeuner typique en cours d’excursion.
Retour à l’hôtel en fin de journée.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 7 : DE TALLINN A RIGA : LA VALLEE DE LA GAUJA

Petit déjeuner à l'hôtel.

Retour en direction de la capitale lettonne.
Arrêt pour la découverte de Cesis.

Située au beau milieu du parc national de Gauja, cette vieille ville hanséatique mérite le détour pour son authenticité et ses nombreux musées. Découvrez là l’une des plus jolies villes de Lettonie avec son château médiéval, les charmantes ruelles et bâtiments en pierre et bois de la vieille ville, les villas et maisons de la noblesse allemande sur les rives de la rivière Gauja. Cesis fut également ville candidate à être Capitale Européenne de la Culture en 2014.

Découverte pédestre de la ville ; les ruines du Château Médiéval de Cesis, construit au XIIIème siècle et qui domine le bourg du haut de sa colline ; le Château Nouveau – ou Manoir de Cesis, adjacent au vieux château – qui fut construit au XVIIIème siècle en style baroque ; l’église de Saint Jean, du XIIIème siècle, où vous pourrez admirer les pierres tombales des maîtres de l’Ordre Livonien. Son orgue, qui fonctionne toujours, peut parfois être entendu des rues voisines. 

Continuation dans les charmantes ruelles pavées de la Vieille Ville vers la Place des Roses, anciennement Place du Marché, présidée par le bâtiment de l’Université. Admirez quelques vestiges médiévaux dans les rues Valnu et Palasta puis des maisons des XVIIIème et XIXème siècles dans la rue Rigas. Terminez votre découverte dans la brasserie « Cesu Alus », la plus ancienne de Lettonie.

Continuation à travers le Parc National de Gauja, l'un des plus beaux endroits de l’Europe du Nord, avec ses rivières, ses ruisseaux, ses petites collines, sa forêt épaisse et ses grottes.

Visite de la Grotte de Gutmanis. Située au bord de la rivière Gauja, il s’agit de la plus grande et plus profonde grotte dans la région baltique. Elle est à l’origine de nombreux contes et légendes, dont la plus célèbre est celle de la « Rose de Turaida ». Admirez les peintures murales et diverses inscriptions d’époque.

Arrêt ensuite à Sigulda.
Découverte panoramique de cette charmante bourgade.

Habitée à l’origine par des tribus finno-ougriennes qui érigèrent des forteresses de bois au sommet des collines avoisinantes, la ville devint après le XIIIème siècle un objet de convoitise que se disputaient les chevaliers germaniques et l’archevêque de Riga. Les chevaliers construisirent leur château à Sigulda tandis que l’archevêque fit ériger le sien en face, à Turaida, chacun des rivaux pouvant ainsi garder un œil sur l’autre.

Admirez les ruines du château livonien de Sigulda, devenues aujourd’hui un lieu de concerts à ciel ouvert.

Visite ensuite de Turaida situé sur la rive opposée. Admirez son église luthérienne en bois de 1750, l’une des plus anciennes églises en bois de Lettonie. Passage par le Cimetière Livonien où se situe la Tombe de Maija, la légendaire « Rose de Turaida », et le jardin de sculptures. Arrêt également au Château Médiéval de Turaida. Construit en 1214, ce majestueux bâtiment en briques rouges occupe une colline surplombant le village.

Déjeuner typique en cours d’excursion.
Continuation en direction de Riga.
Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner et soirée libre pour une découverte personnelle.
Nuit.

JOUR 8 : RIGA ✈ PARIS 

Petit déjeuner à l'hôtel.

Transfert à l’aéroport en fonction des horaires de vol.
Assistance aux formalités d’enregistrement et décollage à destination de Paris.

Fin de nos services
Le programme pourrait être modifié ou inversé pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté. Cependant, les prestations prévues seront respectées, sauf cas de force majeure.  

8 jours / 7 nuits
775 € TTC*
*prix à partir de
...
...
...
...