Authentique baltique

Pays Baltes & Russie

Elégance architecturale, joyau médiéval, paysages de rêve. Les Pays Baltes sont un trésor de merveilles, historiques, culturelles, naturelles.

Lettonie, carrefour entre la Russie et l’Europe du Nord, avec ses belles plages et majestueux palais. L’Estonie, joyau de la nature avec ses lacs, plages et îles idylliques. Sans oublier ses villes historiques et châteaux médiévaux.

Mêlez à cela la découverte de la ville mythique de Saint Pétersbourg qui vous livrera ses plus précieux trésors avec générosité et faste.

JOUR 1 : PARIS ✈ RIGA 
JOUR 2 : RIGA & JURMALA
JOUR 3 : DE RIGA A TALLINN
JOUR 4 : TALLINN
JOUR 5 : HELSINKI / SAINT-PETERSBOURG
JOUR 6 : SAINT-PETERSBOURG
JOUR 7 : POUCHKINE & PAVLOVSK
JOUR 8 : DE SAINT-PETERSBOURG A HELSINKI
JOUR 9 : HELSINKI ✈ PARIS   

Tarifs calculés au départ de Paris sur vols réguliers.
Possibilité départs province (voir encart "dates & prix").

JOUR 1 : PARIS  RIGA

Rendez-vous des participants à l’aéroport de Paris.
Formalités d’enregistrement et départ à destination de Riga.

A l'arrivée, accueil par votre guide francophone.
Départ pour une découverte de la ville (en bus et à pied).

La plus industrielle, la plus grande, la plus citadine, Riga est également la plus cosmopolite des capitales baltes compte tenu de l’ouverture sur le monde dont elle a bénéficié du temps où la ville était l’une des bases du commerce hanséatique. Dans les années 30, son intense activité culturelle lui valut même le surnom de « Petit Paris ».
En déambulant dans les rues, vous rencontrerez tous les styles historiques présents en Europe occidentale : roman, gothique, Renaissance, maniériste, baroque, classique, Art nouveau. Les Lettons tirent une grande fierté de ce patrimoine architectural exceptionnel.

Découverte pédestre du centre historique où les ruelles pavées possèdent une charmante ambiance médiévale.

Admirez les magnifiques édifices des riches commerçants hanséatiques : le Château de Riga, actuel siège de la Présidence de la République et du Musée d’Histoire de Lettonie ; l’ancienne muraille médiévale ; la Porte Suédoise et la Tour Poudrière.

Comme la majorité des villes médiévales européennes, Riga comptait un système de fortifications composé de murailles et de tours. La Tour de la Poudrière comptait parmi les 28 tours qui s’élevaient tout au long du mur d’enceinte de la ville. Erigée en 1330 elle abrite aujourd’hui le musée de la Guerre. La Porte suédoise quant à elle est la seule porte de la ville à avoir été épargnée.

Continuation par l’ancien Couvent et Hôpital du Saint-Esprit. Admirerez certaines des plus anciennes constructions civiles comme la célèbre Maison des " Trois Frères", les plus anciennes maisons d’habitation à Riga ; la Maison des " Têtes Noires", siège de la fameuse fraternité de capitaines et de commerçants hanséatiques ; et les plus récents bâtiments de la Grande et de la Petite Guilde, qui étaient respectivement les centres culturels des artisans et marchands de Riga.

Découverte ensuite des plus importants bâtiments religieux de Riga : la cathédrale catholique de Saint Jacques, l’église luthérienne de Saint Jean, l’église de Saint Pierre et le Dôme (visite intérieure) -ou cathédrale luthérienne de Riga- dont le clocher culmine au nord de la vieille ville.

Il s’agit là de l’un des plus remarquables monuments de l’architecture du XIIIème au XXème siècle. Différents styles le constituent : roman, gothique, baroque, Art nouveau. Plus grand édifice religieux des Pays baltes, le Dôme est particulièrement célèbre pour son orgue démesuré de 6.768 tuyaux en bois et métal qui trône depuis 1884 dans la cathédrale.

Terminez votre découverte de la ville dans l’ancienne Place du Marché, devant le bâtiment de l’Hôtel de Ville.

Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner et soirée libres pour une découverte personnelle.
Nuit.

JOUR 2 : RIGA & JURMALA

Petit déjeuner à l'hôtel.

Départ pour la découverte du marché central de Riga.

Il s’agit là d’un des plus grands marchés des pays Baltes et d’un des plus grands marchés même d'Europe. Inauguré en 1930, ses cinq pavillons Art Nouveau étaient destinés à être des hangars à Zeppelins, lors de la Première Guerre mondiale.
A l’intérieur des hangars ou dehors, sur les étals, sont proposées toutes sortes de marchandises : fruits, légumes, viande, charcuterie, fleurs, etc. Mais vous y trouverez également vêtements, chaussures, cigarettes, pellicules photos … chiots, poules, petits animaux … C’est l’endroit le plus populaire pour faire ses achats dans la ville.

Petit temps libre pour une découverte personnelle.
En option : dégustation de produits locaux.

Découverte ensuite du quartier Art Nouveau.

Considérée comme la métropole de l’Art nouveau, Riga affiche avec fierté un tiers de bâtiments issus de ce courant architectural et artistique. Avec plus de 750 bâtiments, il s’agit d’ailleurs de la plus grande collection d'édifices d’Art Nouveau au monde, avec ses façades typiques aux lignes sinueuses et ses riches ornementations. La richesse de ce patrimoine vient surtout de l’éclectisme qui règne sur les façades. Il y a deux principaux types d’architecture et décoration Art Nouveau à Riga : le Rationaliste-perpendiculaire, avec des lignes verticales sur la façade qui parcourent plusieurs étages, et le National-Romanticisme, qui incorpore des éléments d’architecture traditionnelle et utilise des matériaux naturels dans la construction.

En 1997, l'UNESCO a classé 475 hectares du centre de Riga dans sa liste du Patrimoine de l'Humanité. La zone protégée, qui se situe sur la rive droite de la Daugava, embrasse le cœur historique de la ville ainsi que les quartiers qui l'entourent et inclut la plupart du quartier Art Nouveau.

Continuation vers Jurmala, considérée comme la côte d’Azur de la Lettonie.

Jurmal – « le rivage » en letton – est une succession de 15 petits villages de pêcheurs rassemblés administrativement en 1959. La plus grande station balnéaire des Pays Baltes est connue pour ses richesses naturelles, la douceur de son climat, son air pur ainsi que pour son eau minérale. Découvrez sa magnifique plage de sable fin de 33 km et ses vastes étendues de forêts de pins entre la mer Baltique et la rivière Lielupe.
Admirez également les nombreuses maisons traditionnelles en bois (plus de 3.500 !) qui donnent à la ville son caractère si particulier et où les élites de Riga venaient passer leurs vacances. Un grand nombre d’entre elles sont aujourd’hui classées Monument National.

Déjeuner en cours d’excursion.
Retour à l’hôtel en fin de journée.
Dîner et soirée libre pour une découverte personnelle.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 3 : DE RIGA A TALLINN

Petit déjeuner à l'hôtel.

Départ en direction de Tallinn, à travers le Parc National de Gauja, l'un des plus beaux endroits de l’Europe du Nord, avec ses rivières, ses ruisseaux, ses petites collines, sa forêt épaisse et ses grottes.

Visite de la Grotte de Gutmanis. Située au bord de la rivière Gauja, il s’agit de la plus grande et plus profonde grotte dans la région baltique. Elle est à l’origine de nombreux contes et légendes, dont la plus célèbre est celle de la « Rose de Turaida ». Admirez les peintures murales et diverses inscriptions d’époque.

Arrêt ensuite à Sigulda.
Découverte panoramique de cette charmante bourgade.

Habitée à l’origine par des tribus finno-ougriennes qui érigèrent des forteresses de bois au sommet des collines avoisinantes, la ville devint après le XIIIème siècle un objet de convoitise que se disputaient les chevaliers germaniques et l’archevêque de Riga. Les chevaliers construisirent leur château à Sigulda tandis que l’archevêque fit ériger le sien en face, à Turaida, chacun des rivaux pouvant ainsi garder un œil sur l’autre.

Admirez les ruines du château livonien de Sigulda, devenues aujourd’hui un lieu de concerts à ciel ouvert.

Puis visite de Turaida situé sur la rive opposée. Admirez son église luthérienne en bois de 1750, l’une des plus anciennes églises en bois de Lettonie. Passage par le Cimetière Livonien où se situe la Tombe de Maija, la légendaire « Rose de Turaida », et le jardin de sculptures. Arrêt également au Château Médiéval de Turaida. Construit en 1214, ce majestueux bâtiment en briques rouges occupe une colline surplombant le village.

Continuation en direction de Parnu, « la ville des tilleuls », en raison des nombreux arbres de cette espèce qui bordent les allées de la ville.

Cette petite ville paisible des bords de la Baltique devient, à l’arrivée des beaux jours, la première station balnéaire estonienne. Avec ses festivals, ses casinos et centres de cure, ainsi que sa longue et large plage de sable blanc.

Brève visite panoramique de la ville.

Promenez-vous le long de la rue Ruutli, principale artère piétonne de Parnu, avec ses charmants bâtiments colorés typiquement estoniens, en pierre et en bois. Admirez les Portes de Tallinn, également connues comme « Portes du Roi », et la Tour Rouge, du XVème siècle, le monument le plus ancien de Parnu.

Déjeuner en cours d’excursion.
Arrivée à Tallinn en fin de journée.
Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner et nuit.

JOUR 4 : TALLINN

Petit déjeuner à l'hôtel.

Journée consacrée à la découverte de la capitale estonienne.

Située sur la côte Nord de l’Estonie, Tallinn ferait figure d’un Saint-Malo des bords de la Baltique, avec sa vieille ville fortifiée qui domine le Golfe de Finlande. Son caractère maritime lui donne un aspect ouvert et aéré qui la distingue sensiblement des deux autres capitales baltes, situées à l’intérieur des terres. Sa position stratégique de port à la croisée des routes commerciales entre les villes européennes et la Russie a d’ailleurs été la raison des convoitises qu’elle a suscitées chez ses voisins au cours de l’histoire.
Le centre historique fut soigneusement restauré après l'indépendance, ce qui fait de Tallinn aujourd'hui l'une des plus belles capitales européennes. La ville fascine avec ses façades anciennes, ses ruelles pavées en pente et ses clochers et flèches s’élevant vers le ciel. Tallinn est classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Elle fut déclarée Capitale Européenne de la Culture en 2011.

Visite panoramique de la ville. Passage par le quartier côtier de Pirita ; arrêt devant le Mémorial Russalka sur le front de mer, et les ruines du Couvent de Sainte Brigitte. Profitez des vues du Parc de Kadriorg et appréciez le contraste entre le bâtiment baroque du Palais de Kadriorg et le surprenant édifice du Musée d’Art Moderne Kumu.

Puis découverte pédestre du centre historique. Le centre historique de Tallinn est divisé en deux parties principales : « Toompea », ou Colline de la Cathédrale, et « All Linn », ou Ville Basse. Admirez le Château de Toompea, aujourd’hui siège du Parlement Estonien, et la Maison Stenbock, siège du Gouvernement d’Estonie. Sur cette colline se situent également la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevsky et la cathédrale luthérienne de Sainte Marie. Profitez également de magnifiques vues depuis le belvédère.

Descendez ensuite dans All Linn, la Ville Basse, où les façades Renaissance et Baroque se succèdent avec la mondialement connue architecture Hanséatique, aussi appelée « Style Gothique de Brique ». Ici, les plus anciennes rues et bâtiments datent du XIIIème siècle. Dans la rue Muurivahe découvrez plusieurs bastions et tours de l’ancienne Muraille Médiévale, le plus remarquable étant la Tour Poudrière, aussi appelée « Kiek in de Kok ». Passage devant le monastère dominicain de Sainte Catherine et l’église-couvent cistercien de Saint Michel.

Découvrez la Maison de la Fraternité des Têtes Noires – la guilde des marchands jeunes, célibataires ou étrangers – l’église du Saint-Esprit, l’église de Saint Nicolas et l’église de Saint Olaf, dont la flèche était le plus haut bâtiment du monde entre 1549 et 1625.

Terminez votre découverte par l’impressionnante « Raekoja Plats », la Place de la Mairie, où vous pourrez admirer l’Hôtel de Ville, construit en 1404, et la Grande Guilde, datant de 1410. Dans sa salle gothique se réunissaient les commerçants de la ville. De l’autre côté de la place se trouve la « Raeapteek » - ou « Pharmacie de l’Hôtel de Ville » - la plus ancienne pharmacie d’Europe en fonctionnement depuis le début du XVème siècle.

Visite intérieure de la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevsky.

Ce temple imposant et richement décoré est la plus importante église orthodoxe de la ville. Elle fut érigée sur la colline de Toompea en 1900 lorsque l’Estonie faisait partie de l’Empire Russe. La cathédrale est dédiée au Prince de Novgorod, Alexandre Nevsky, et fut construite par les Russes à l’emplacement où se trouvait jadis une statue de Martin Luther.
Découvrez là l'ensemble de cloches le plus puissant de la ville ; 11 cloches fondues à Saint-Pétersbourg dont une de 15 tonnes, la plus grande de Tallinn. A l’intérieur s’y trouvent plusieurs icones et des belles mosaïques décoratives ainsi qu’une grande coupole centrale.

Visite également de la cathédrale luthérienne de Sainte Marie, l’un des plus anciens bâtiments de Tallinn.

Cette cathédrale fut construite peu de temps après l’arrivée des croisés danois au début du XIIIème siècle. L’église en bois d’origine fut rapidement remplacée par une cathédrale gothique en pierre. Elle dut être reconstruite à maintes reprises, raison pour laquelle son architecture présente aujourd’hui une grande variété de styles, dont les plus évidents sont le Gothique et le Baroque.
La cathédrale était le lieu d’enterrement de la noblesse locale, son plancher est recouvert de tombes et ses murs d’emblèmes héraldiques en bois avec les armes des principales familles de la communauté baltique-allemande. La cathédrale est aussi célèbre pour son orgue, installé en 1914.

Continuation par la découverte du quartier de Kadriorg.

Situé à proximité du centre de Tallinn, Kadriorg se compose d’un splendide parc et de plusieurs bâtiments : l’imposant Palais de Kadriorg, du XVIIIème siècle, ancienne résidence d’été du Tsar Pierre le Grand ; le Palais de Weizenberg, actuel Palais Présidentiel Estonien, ainsi que de nombreuses villas et demeures de la bourgeoisie locale, constructions datant majoritairement du XIXème et des débuts du XXème siècle.
Le Parc de Kadriorg offre de fabuleux jardins décorés de statues et sillonnés de canaux. Vous trouverez là également les plus importants musées d’Estonie : le Musée Kumu d’Art Moderne et le Musée Mikkel avec ses icones russes et porcelaines chinoises.

Visite du palais de Kadriorg.

Après la victoire des troupes de Pierre I de Russie sur la Suède, la Russie annexa l’Estonie en 1710. En 1718, le tsar ordonna à l’architecte italien Nicolo Michetti la construction de ce splendide édifice de style baroque au centre d’un parc d’inspiration française.
Son intention était de s’y installer durant l’été afin de s’éloigner de l’agitation de Saint-Pétersbourg. Le palais fut baptisé Catherinenthal (Kadriorg en Estonien) ce qui signifie «Vallée de Catherine» en l'honneur de l’épouse du tsar Catherine I. Aujourd’hui – outre les splendides appartements de Pierre le Grand – le bâtiment abrite les collections d’art étranger du Musée national d’art.

Déjeuner en cours d’excursion.
Retour à l’hôtel en fin de journée.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 5 : HELSINKI / SAINT-PETERSBOURG

Petit déjeuner à l'hôtel.

Départ pour le port de Tallinn.
Embarquement à bord de votre ferry et départ en direction d’Helsinki.

Arrivée au port d’Helsinki.

Helsinki est l’une des plus petites capitales du monde, fondée en 1550. « La Fille de la Baltique » devient la capitale du pays en 1917. Audacieux mélange de styles architecturaux, elle se découvre aussi bien à pied qu’en tramway.
Une atmosphère particulière, difficilement saisissable, presque paradoxale. Entre neuf et ancien, beau et banal, tendance et démodé. Les étonnantes sculptures style Art nouveau de la gare ferroviaire ou de la place centrale, l’ensemble néoclassique de la place du Sénat et bien d’autres encore, parlent, à leur manière, des constructions d’hier et d’aujourd’hui.

Découverte pédestre du centre-ville.

Au programme le Vieux port, où se trouve la pittoresque place du marché caractérisée par une abondance de fleurs, fruits et marchands affairés ; la Gare Centrale d’Helsinki, l’une des plus belles au monde, construite en 1919 en granite. Apercevez l’Athénée et le Théâtre National. Admirez le bâtiment Art Nouveau de la Bourse. Arrivée à la place du Senat, imposant ensemble de style néoclassique présidée par la statue du Tsar Alexandre II. S’y trouvent plusieurs des monuments les plus notables de la ville : le Sénat, le Palais du Gouvernement, la Maison Sederholm –le bâtiment le plus ancien de la ville, la Cathédrale Luthérienne, véritable symbole d’Helsinki et monument le plus visité de la ville (visite incluse).

Visite de la cathédrale orthodoxe de l’Assomption, la plus grande église orthodoxe en Europe Occidentale. Située sur une colline rocheuse dominant la ville et son port, elle est faite de briques rouges et surmontée de treize coupoles dorées.

Déjeuner et temps libres pour une découverte personnelle.

Transfert au port d’Helsinki.
Embarquement à bord de votre ferry et départ en direction de Saint Pétersbourg.

Dîner à bord.
Nuit en cabine intérieure.

JOUR 6 : SAINT-PETERSBOURG

Arrivée à Saint-Pétersbourg.
Accueil par votre guide francophone et transfert en ville.

Petit-déjeuner en ville.

Saint-Pétersbourg, classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO est aussi appelée la « Venise du Nord » de par les nombreux canaux, îles et ponts qui y ont été construits afin de drainer le terrain marécageux et dompter l’impétueuse Neva. Le luxe et la créativité sont utilisés dans sa construction : l’opulence de la cour impériale, mais aussi les nombreux palais et théâtres, les luxueuses façades qui ornent les grandes avenues, appelées ici « Perspectives » (Prospekt).

Découverte panoramique de la ville.
Découvrez le centre historique et les principaux monuments.

Vous passerez par la Perspective Nevsky, avec ses plus prestigieux édifices : les palais Anitchkov et Belozersky, la Cathédrale de Notre Dame de Kazan, le bâtiment Eliseev… Vous traverserez la Fontanka, qui limitait jadis le centre de Saint-Pétersbourg, ainsi que la Moïka et le canal Griboïedov.

Sur les rives de ce dernier se trouve la célèbre cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé, typiquement russe avec ses coupoles multicolores et ses bulbes dorés. L’ancien Palais d’Hiver, imposante résidence des Tsars, aujourd’hui Musée de l’Ermitage, domine de sa façade Nord le cours de la majestueuse Neva.

De l’autre côté du fleuve se dessine la silhouette de la Forteresse de Pierre et Paul et sa haute flèche. Non loin se trouve le cuirassé «Aurore» dont les coups de canon annoncèrent la Révolution d’Octobre, et la Maisonnette de Pierre le Grand : de cette demeure modeste le Tzar suivait personnellement l’évolution de la construction de «sa» ville entre 1703 et 1708. Sur l’île Vassilevski se trouvent la Strelka, le palais Menchikov et l’édifice historique de l’Université.

Vous passerez devant l’Amirauté et son imposante flèche dorée, symbole de la force navale russe, sur laquelle Pierre le Grand voulut bâtir son Empire. Sa statue équestre trône devant le bâtiment du Sénat et la cathédrale de Saint-Isaac, avec ses gigantesques colonnes de granit rouge de Finlande. La place Teatralnaya abrite les bâtiments du Conservatoire et le célèbre Théâtre Mariinski.

Puis visite de la forteresse Pierre-et-Paul. Située sur une petite île face au palais d’Hiver, dominant les trois bras de la Neva, la Forteresse était destinée à protéger la ville des attaques par voie maritime. Les Tsars l’utilisèrent aussi comme prison politique en y enfermant ses principaux opposants, principalement des intellectuels.

Aujourd’hui devenue musée, son mur d’enceinte offre d’incomparables vues de la rive Sud de la Neva.

Deux coups de canon tirés du haut de ses remparts détonnent tous les jours à midi. La petite église en bois qui se trouvait à l’origine en son fort a subi différents travaux d’agrandissement au fil des années pour devenir, finalement, une cathédrale. Vous pourrez y admirer le tombeau du fondateur de la ville, Pierre le Grand, ainsi que ceux des membres de la dynastie Romanov, incluant Nicolas II et sa famille, assassinés pendant la révolution bolchévique de 1918. Ses restes furent inhumés dans la cathédrale en 1998.

Déjeuner au restaurant.
Profitez ensuite d’une croisière que les canaux afin de découvrir la ville sous un autre angle.

Saint-Pétersbourg est surnommée à juste titre, la “Venise du Nord”. Bâtie sur un terrain marécageux dans le Delta de la Neva, ses architectes durent dessiner un vaste et complexe système de canaux de drainage, plus de 100 pour une longueur de plus de 300 km. Ces canaux font partie aujourd’hui de l’identité de la ville.
Visiter Saint-Pétersbourg à travers ses canaux et rivières est sans doute la meilleure façon de s’imprégner de l’esprit unique de l’ancienne capitale impériale, ainsi que la manière idéale d’admirer ses façades, les quais de granit rosé et quelques-uns des 350 ponts, chacun avec son propre nom et histoire. Les plus beaux d’entre eux ont des balustrades en fer forgé et décorations sculptées.

Puis découverte de la cathédrale de Notre Dame de Kazan, l'un des chefs-d’œuvre de l'architecture russe du XIXème siècle.

En 1800, le Tsar Paul Ier ordonna la construction de la cathédrale selon le modèle de la Basilique Saint Pierre de Rome. Ses plans furent élaborés par l'architecte Voronikhine, qui après avoir été serf du comte Stroganov, suivi une remarquable carrière pour devenir professeur d'architecture à l'Académie des Beaux-arts.
Pendant l'époque communiste, la cathédrale fut transformée en musée de l'Athéisme. Elle fut restaurée par la suite pour y célébrer à nouveau le culte, tout en étant aujourd'hui l'un des principaux centres du culte orthodoxe en ville.

Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 7 : POUCHKINE & PAVLOVSK

Petit déjeuner à l’hôtel.

Journée consacrée à la découverte des deux palais de Pouchkine et Pavlovsk.
Débutez par la visite de Pouchkine, avec son palais et son parc.

La petite ville de Pouchkine, située à 30km de Saint-Pétersbourg a été nommée ainsi en l’honneur du célèbre poète russe. Elle s’appelait jadis « Tsarskoe Selo », ou « Hameau des Tsars ». Elle accueille l’une des plus belles résidences impériales, le Palais Ekaterininsky, dédié à Catherine I, épouse de Pierre le Grand. Il fut dessiné par l’architecte italien Bartolomeo Rastrelli, auteur des plus importants palais et monuments de la ville, et fut construit au XVIIIème siècle pendant le règne de 5 Tsars.

Lieu de prédilection de Catherine II la Grande, son incomparable succession de salons culmine dans la Chambre d’Ambre, entièrement recouverte d’Ambre de la Baltique. A l’abri des regards pendant presque un siècle, elle a été entièrement restaurée en 2003 à l’occasion du tricentenaire de la ville de Saint-Pétersbourg.

Admirez la beauté du Grand Salon et de la Salle des Peintures. La magnifique architecture trouve par ailleurs son égal dans le parc qui entoure le palais où vous pourrez vous promener. Profitez alors des bois de bouleaux et sapins, lacs et étangs, ruisseaux, ponts, sculptures, pergolas… L’inoubliable beauté des lieux a été décrite par une multitude de poètes et artistes.

Continuation par la visite du palais et parc de Pavlovsk.

Ce palais fut le cadeau de Catherine la Grande à son fils Paul, futur tsar Paul I, en 1777. Son magnifique parc qui occupe 600 hectares le long de la vallée de la Slavyanka est l’un des plus grands parcs paysagers au monde et la plus grande zone verte autour de Saint-Pétersbourg. Il fut dessiné par Charles Cameron en style anglais et occupe ce qui était à l’époque une réserve de chasse des Tsars. Le Jardin Hollandais et ses lits de fleurs, situé à côté du Palais, était réservé à la famille impériale.
Le Parc est considéré comme un chef d’œuvre européen d’architecture paysagère, avec ses vertes collines descendant sur les méandres de la Slavyanka, les petites rivières et fontaines, les monuments qui parsèment clairières et forêts … Le Parc est l’un des lieux favoris des Pétersbourgeois qui adorent s’y promener en toute saison.

Déjeuner au restaurant en cours de visites.
Retour à l’hôtel en fin de journée.
Dîner à l’hôtel. Nuit.

JOUR 8 : DE SAINT-PETERSBOURG A HELSINKI

Petit déjeuner à l’hôtel.

Matinée consacrée à la visite du célèbre Musée de l’Ermitage.

Situé dans l’ancien Palais d’Hiver -résidence des Tsars-, l’Ermitage est le plus grand musée de Russie mais également l’un des musées les plus importants au monde, comptant plus de 3 millions d’œuvres d’art.

Il possède des collections de sculpture et peinture, cristal et porcelaine, tapisseries et joyaux, gravures, antiquités de l’époque classique, art contemporain, armes, médailles, monnaies, des livres précieux… Il doit sa renommée internationale en particulier aux collections de peinture des écoles italienne, flamande, française et espagnole, avec des chefs d’œuvre de Rembrandt, Rubens, Léonard de Vinci, Raphaël ; mais aussi des impressionnistes français, de Gauguin, Matisse, Van Gogh, Picasso… Les somptueux intérieurs font de l’Ermitage le cadre idéal pour de tels chefs-d’œuvre.

Plongez-vous ensuite dans l’histoire de la capitale des Tsars avec la visite de la cathédrale Saint-Isaac. Puis montée à la colonnade qui entoure la coupole principale afin de profiter d’un panorama unique sur la ville.

La cathédrale Saint-Isaac est un hommage magistral autant qu’impérial à la gloire de la Russie. Comptant parmi les plus grands monuments du monde, elle ne cède guère en gigantisme qu’à Saint-Paul de Londres et Saint-Pierre de Rome. Sa construction a fait l’objet de l’un des derniers grands chantiers de Saint-Pétersbourg, mobilisant une main d’œuvre et des moyens colossaux. Malgré cela il aura fallu pas moins de 40 années pour édifier la principale cathédrale de Saint-Pétersbourg, par la suite transformée en musée.

Admirez la richesse de la décoration intérieure dont le style contraste avec l’austère sobriété de la façade extérieure.

Découverte ensuite de la célèbre cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé.

Cette célèbre cathédrale fut érigée en 1882 sur ordre d’Alexandre III en mémoire de son père Alexandre II qui fut assassiné lors d’un attentat au même endroit, d’où le nom de l’église. À l’intérieur se trouve le fragment de pavé sur lequel le tsar tomba mortellement blessé. Elle a été construite dans un style typiquement russe, inspirée des églises de la région d’Iaroslavl et de la cathédrale de Saint-Basile le Bienheureux à Moscou, ce qui la rend très différente du reste des églises de Saint-Pétersbourg. Sa façade est en briques rouges décorées de mosaïques et ses coupoles en forme de bulbe sont ornées de céramique multicolore et peinture dorée.

C’est à l’intérieur que la richesse décorative atteint sa splendeur, comme dans nulle autre église au monde, avec plus de 7500 m² de mosaïques. Sa silhouette, se dressant sur les eaux du canal Griboïedov, est l’un des symboles de la ville.

Déjeuner au restaurant en cours de visites.
Transfert au port de Saint-Pétersbourg.
Embarquement à bord de votre ferry et départ en direction de Helsinki.

Dîner à bord.
Nuit en cabine intérieure.

JOUR 9 : HELSINKI  PARIS 

Petit déjeuner à bord.

Arrivée à Helsinki et débarquement.

Transfert à l’aéroport en fonction des horaires de vol.
Assistance aux formalités d’enregistrement et décollage à destination de Paris.

Fin de nos services
Le programme pourrait être modifié ou inversé pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté. Cependant, les prestations prévues seront respectées, sauf cas de force majeure.  

9 jours / 8 nuits
1330 € TTC*
*prix à partir de
...
...
...