Authentique Louisiane

Partout, de l’eau. Un fleuve, le Mississippi, des affluents si larges qu’on pourrait les nommer fleuves, eux aussi. La Louisiane exerce une sorte d’attraction irrésistible, incarne un certain mythe de l’Amérique. Découvrez là l’héritage français, une architecture espagnole, une chaleureuse culture cajun, le faste des plantations et ignominie de l'esclavage, les hauts lieux de la naissance du jazz. Si la culture américaine est venue s'ajouter à cette toile de fond comme un calque, la Louisiane est néanmoins un État américain à part.

JOUR 1 : PARIS ✈ ATLANTA 
JOUR 2 : DE ATLANTA A PIGEON FORGE (env. 375 km)
JOUR 3 : DE PIGEON FORGE A NASHVILLE (env. 335 km)
JOUR 4 : DE NASHVILLE A MEMPHIS (env. 340 km)
JOUR 5 : DE MEMPHIS A NATCHEZ (env. 525 km)
JOUR 6 : DE NATCHEZ A LA NOUVELLE ORLEANS (env. 400 km)
JOUR 7 : LA NOUVELLE ORLEANS
JOUR 8 : DE LA NOUVELLE ORLEANS A LAFAYETTE (env. 265 km)
JOUR 9 : DE LAFAYETTE A HOUSTON (env. 390 km)
JOUR 10 : SAN ANTONIO (env. 320 km)
JOUR 11 : HILL COUNTRY (env. 310 km)
JOUR 12 : DE SAN ANTONIO A DALLAS (env. 450 km)
JOUR 13 : DALLAS ✈ PARIS  
JOUR 14 : PARIS

Tarifs calculés au départ de Paris sur vols réguliers.
Possibilité départs province (voir encart "dates & prix").

JOUR 1 : PARIS  ATLANTA

Rendez-vous des participants à l’aéroport de Paris.

Formalités d’enregistrement et départ à destination d’Atlanta.
A l’arrivée, accueil par votre guide francophone.
Transfert et installation à l’hôtel.

Dîner libre. Nuit.

JOUR 2 : DE ATLANTA A PIGEON FORGE (env. 375 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour une découverte panoramique de la capitale de Géorgie.

Jusqu’à la Guerre de Sécession, Atlanta n’était qu’un petit carrefour de communication qui devint l’arsenal des confédérés. Sherman ne s’y trompa quand il la fit brûler en 1864, inspirant l’une des scènes les plus spectaculaires de « Autant en Emporte le Vent ».
Conséquence du grand incendie : l’essentiel du centre est postérieur à 1915 et aujourd’hui, la ville ressemble à l’idée que l’on se fait d’une typique grande métropole nord-américaine : une agglomération très étendue où d’immenses parcs et forêts alternent avec le tissu urbain. La voiture est indispensable pour la plupart de ses quatre millions et demi d’habitants qui parcourent en moyenne 60 km par jour pour aller travailler, le record du pays.

Ses quartiers peuvent être très marqués par l’identité raciale : les blancs se trouvent au Nord et les noirs au Sud. Ce qui n’empêche pas la ville d’être plutôt progressiste. Martin Luther King y fut pasteur et elle fut aussi la première ville du Sud à élire un maire noir.

Au programme : le Fox Théâtre, le Peachtree Center, un groupe de gratte-ciel de l’architecte John Portman, le cimetière Oakland, la maison où Margaret Mitchell a rédigé son roman mondialement connu d’Autant Emporte Le Vent, l’église Ebenezer Baptist où prêchait Dr Martin Luther King entre 1960 et 1968 et sa tombe.

Déjeuner au restaurant.
Départ en direction de la Caroline du Nord et des Appalaches.
Traversée du parc national des Great Smoky Mountains, territoire des indiens Cherokee.

Le parc compte 16 sommets culminant à plus de 1.800 mètres et tire son nom du voile brumeux d'un gris bleuté qui dissimule leur hauteur. Il se caractérise par une incroyable diversité biologique : plus de 3.500 espèces végétales dont presque autant d'arbres que l'Europe tout entière ; 200 variétés d'oiseaux et plus de 10.000 espèces de mammifères dont 1.600 ours. Sans oublier de nombreuses espèces animales menacées, dont la plus grande variété de salamandres au monde. Il s’agit également du pays perdu des hillbillies, experts en musique endiablée vus dans le film « Délivrance ».

Transfert et installation à l’hôtel dans la région de Pigeon Forge.
Dîner libre. Nuit.

JOUR 3 : DE PIGEON FORGE A NASHVILLE (env. 335 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ en direction de Nashville, capitale de la musique Country.

La ville des bords de la Cumberland qui fut le terminus de la route des marchands de coton, doit aujourd’hui sa notoriété internationale à la country music. Cette dernière fait l’objet ici d’une totale vénération qui se manifeste dans des lieux cultes : musée, studios d’enregistrement, salles de concert et autres boutiques.
Par ailleurs la ville doit son surnom d’Athènes du Sud à sa multitude d’institutions d’éducation supérieure et à son architecture néo-classique dont les fleurons sont le Capitole d’Etat, inspiré par la Grèce antique, et l’étonnante réplique du Parthénon grandeur nature construite en 1897 dans Centennial Park et qui abrite aujourd’hui un musée d’art.

Arrivée à Nashville.
Déjeuner libre.

Débutez votre découverte par le Country Music Hall of Fame.

Ici est retracée l’histoire de la country music avec des stands d’écoute et des vidéos, mais aussi d’innombrables objets symboliques : costumes de scène, vêtements, instruments, disques, affiches, micros, photos et même des automobiles authentiques. Vous pourrez aussi visiter le légendaire Studio B de RCA sur Music Row, là-même où les plus grandes stars dont Elvis sont venues enregistrer leurs disques.

Puis découverte de la ville en compagnie de votre guide. Au programme : War Memorial Plaza ; le Capitole qui siège le parlement de Tennessee ; l'Union Station, l'ancienne gare ferroviaire ; Ryman Auditorium, haut lieu de la musique country qui a accueilli les plus grandes stars comme Elvis Presley ou Jerry Lee Lewis.

Promenade ensuite sur Music Row qui sert de QG de l’industrie de musique Country. Profitez alors d’un cours de danse.

Dîner ambiance… country.
Transfert et installation à l’hôtel. Nuit.

Le saviez-vous ? Nous sommes en 1734. Les émigrants irlandais ou écossais posent pour la première fois le pied sur ce qu’on appelle le « Nouveau Monde ». Ils foulent enfin ce sol, nouvel Eden, synonyme de liberté, de travail, de fortune : le rêve américain.

Tous débarquent les mains vides ou presque. Ils n’ont avec eux qu’un marteau, des clous, une faux, un râteau et quelques instruments de musique rudimentaires. Le soir, après le dur labeur, ils se réunissent autour du feu pour « parler du pays », faire de la musique et chanter. Leur musique est très primaire, exécutée sur des violes, des luths, des vièles, des lyres, etc. Peu à peu cette musique cimente leur communauté ainsi que la civilisation qu’ils sont en train de créer.

A partir du XIXème siècle, puis dans les années 40, différents mouvements commencent à se créer. Cependant malgré la diversité des styles, on peut affirmer sans équivoque que la musique country est le sentiment d’appartenance à un terroir, le mythe de la possession terrienne, l’acceptation des difficultés de la vie.

JOUR 4 : DE NASHVILLE A MEMPHIS (env. 340 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ en direction de Memphis, la plus étendue du Tennessee.

La cité baignée par le Mississippi baigne dans la musique…Fondée en 1819 à la porte du delta du grand fleuve Mississippi, la ville doit sa fortune au coton et au trafic fluvial. Mais c’est la musique qui fit au final la gloire de Memphis. Après la seconde Guerre Mondiale, l’industrie musicale, nourrie par l’afflux d’artistes noirs et blancs, allait assurer sa promotion internationale : le lancement du blues, de la soul et du rock 'n' roll, l'ouverture de studios d’enregistrement aux labels prestigieux, la vitalité du quartier de Beale Street en sont les principaux témoignages. Les façades rétro des beaux bâtiments hérités de la gloire cotonnière sont ornées de néons derrière lesquels se cachent restaurants, clubs et boutiques.

Par ailleurs la culture du Sud est ici à l’honneur avec de nombreux musées racontant la lutte des noirs pour leurs droits civiques.

Arrivée à Memphis.
Déjeuner libre.

Débutez votre découverte par la visite du Lorraine Motel, lieu où fut assassiné le Dr. Martin Luther King en 1968.

Ce lieu empreint d’histoire a été transformé en Musée national des droits civiques : le « National Civil Rights Museum ». Des bornes d’écoute, des films et autres supports multimédias vous permettront de vous glisser dans les étapes cruciales du mouvement des droits civiques.

Puis découverte de la ville en compagnie de votre guide. Au programme : Main Street et ses calèches ; le Peabody Hôtel ; Pyramid Arena ; le Riverwalk du Mud Island ; Beale Street, la rue qui caractérise vraiment Memphis avec ses clubs de Blues les uns à côté des autres.

Dîner et soirée dans un des clubs de Blues de Beale Street.

Transfert et installation à l’hôtel. Nuit.

JOUR 5 : DE MEMPHIS A NATCHEZ (env. 525 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour la visite de Graceland, la résidence d’Elvis Presley qui passionnera les fans de la star autant qu’elle étonnera les passionnés d’Amérique…

Il s’agit sans nul doute la résidence américaine la plus connue après la Maison-Blanche… Elvis emménagea en 1957 dans ce petit manoir de Memphis datant de 1939 à la colonnade très évocatrice du Sud pour y passer les 20 dernières années de sa vie. La visite comprend 8 pièces dont le bureau du père d’Elvis ou la fameuse Jungle Room, sans oublier la salle de Racquetball, la salle des Trophées abritant une impressionnante collection de disques d’or et de platine, et les Jardins de la Méditation où Elvis repose désormais avec toute sa famille.

Prenez la route ensuite en direction de Natchez. Passage par la région légendaire du Delta du Mississipi, la « route du blues ».

C'est au croisement de deux routes quelque part dans le delta du Mississippi, à un crossroads quelconque (un carrefour), que le bluesman Robert Johnson vendit son âme au diable, en échange de quoi il devint un virtuose de la guitare blues. Vous verrez quantité de croisements de ce type dans le Mississippi, mais celui qui passe pour être le vrai se trouve au croisement de la 49 et de la 61, du côté de Clarksdale.

Le saviez-vous ? Le delta du Mississippi, qui s'étend de Memphis à la Nouvelle-Orléans, est le berceau du blues et un pays de légendes. C'est là, entre le fleuve Mississippi et la rivière Yazoo que se sont égrenées les premières notes du blues, d'abord balbutiantes, puis de plus en plus affirmées, jusqu'à créer un genre nouveau qui donnera naissance aux principales innovations musicales du XXème siècle : jazz, rock et même rap...

Les chercheurs, toujours en quête de la pierre philosophale, situent l'origine du blues à Dockery Farms, une plantation de coton créée en 1895, à la sortie de Ruleville, au sud de Clarksdale, sur la Highway 8, en direction de Cleveland, Mississippi. C'est là que l'on repère un nid de musiciens noirs, ouvriers dans les champs de coton, dont Charley Patton, l'un des premiers à enregistrer ses morceaux et à faire connaître le genre musical au-delà du Mississippi.

Passage par Indianola, ville natale de bluesman B.B. King.
Arrivée à Natchez, réputée pour son architecture du XIXème siècle bien conservée.

Le site fut tout d’abord occupé par les indiens natchez qui édifiaient des tumuli dans la région depuis le XVIIIème siècle. Après les furtifs passages du conquistador Hernando de Soto et de Cavalier de La Salle, les français débarquèrent pour construire Fort Rosalie en 1716 sur la rive escarpée du Mississippi. En 1729, la tribu se souleva contre les français qui voulaient installer une plantation de tabac sur un site sacré. A l’issue d’un conflit très meurtrier, la ville prit le nom de la tribu défaite.

Découverte panoramique de la ville en compagnie de votre guide.
Déjeuner en cours de route.

Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner libre. Nuit.

JOUR 6 : DE NATCHEZ A LA NOUVELLE ORLEANS (env. 400 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Petit temps libre pour une découverte personnelle.
Puis départ en direction de Saint Francisville, petite ville coloniale située dans une campagne vallonnée et apaisante, avec ses dizaines de belles propriétés anciennes.

Visite de la Greenwood Plantation, le plus bel exemple d'architecture coloniale du sud.

Cette magnifique demeure fut construite par le couple Barrow en 1830. Ils baptisèrent leur propriété « Greenwood » car elle était située au milieu des bois. Le couple a fait fortune avec le coton, mais aussi avec la culture et le commerce de la canne à sucre. A la mort de sa femme, Mr Barrow se consacra à la lutte contre les abolitionnistes, avant de mourir à son tour en 1862.

La demeure fut épargnée pendant la guerre de Sécession car elle servait d’hôpital aux troupes nordistes. Après ça plusieurs propriétaires se sont succédé, dont la famille Percy qui ouvrit les portes de la propriété au public en 1940 avec le succès du film « Autant en emporte le vent ». La demeure fut par la suite ravagée par les flammes, avant d’être entièrement reconstruite et utilisée comme cadre de plusieurs films dans les années 80.

Déjeuner au restaurant.

Continuation en direction de Bâton Rouge, capitale de la Louisiane qui doit son nom au français Le Moyne d’Iberville.

Cet explorateur français, qui découvrit les rives du Mississippi en 1699, mentionna dans ses écrits de grands poteaux rouges érigés par les Indiens pour marquer leur territoire de chasse. Cinquante ans plus tard, les Français devaient construire un fort afin de protéger les voyageurs : la ville de Bâton-Rouge était née. Bâton Rouge est resté un port alternatif à La Nouvelle-Orléans, bien situé sur le Mississippi. De nos jours encore, son économie est basée sur l’industrie portuaire mais aussi sur l’exploitation du pétrole, avec la 2ème plus grande raffinerie du pays.

Découverte de la ville en compagnie de votre guide, avec entre autre le Capitole, bâtiment de style art-déco et plus haut capitole des Etats-Unis.

Puis visite du Capitol Park Museum.

Logé dans un bâtiment moderne et lumineux, le Louisiana State Museum évoque de façon vivante et ludique l'histoire, l'économie et les traditions culturelles de la Louisiane. Au 1er niveau, « Ground for Greatness » aborde la colonisation, l'esclavage, la ségrégation et la lutte pour les droits civiques mais aussi l'économie pétrolière et les ouragans. Au 2nd niveau, « Experience Louisiana » traite du carnaval du Mardi Gras, des orchestres de bass band lors des funérailles et de la vie dans les bayous.

Continuation en direction de la Nouvelle Orléans.

La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des Etats-Unis : son quartier français à l’architecture latino-créole, sa cathédrale, ses antiquaires, ses boîtes de jazz et ses rues joyeuses et animées lui donnent une image débridée et impertinente qui lui va très bien.

Tour d’orientation en compagnie de votre guide pour un premier aperçu de la ville.

Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner libre. Nuit.

JOUR 7 : LA NOUVELLE ORLEANS

Petit déjeuner à l’hôtel.

Matinée consacrée à une découverte pédestre de la ville.

Découvrez le Vieux Carré, le quartier français. Comme son nom ne l’indique pas, le Vieux Carré présente une architecture d’influence espagnole. Au fil des rues étroites au tracé rectiligne qui perpétuent l’ambiance tranquille du « Vieux Sud », vous découvrirez ici des balcons en fer forgé, là des petites cours privées agrémentées de fontaines, un peu plus loin, des jardins et patios…

Passage par Jackson Square, le centre du Vieux Carré, puis la Cathédrale St Louis, qui est la plus vielle cathédrale des Etats-Unis. Puis le French Market, le plus vieux marché des Etats-Unis, la rue Bourbon et ses boites de jazz.

Déjeuner croisière ambiance jazz sur le Mississippi, à bord d’un bateau à aube.

Après-midi et dîner libres pour une découverte personnelle.
Retour à l’hôtel. Nuit.

JOUR 8 : DE LA NOUVELLE ORLEANS A LAFAYETTE (env. 265 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ vers le Bayou Bœuf. Profitez alors d’une promenade en bateau en compagnie d’un chasseur d'alligators.

Sillonnez les marais du bayou, flanqués d'immenses cyprès chauves, auxquels s'accroche la mousse espagnole, plante aussi belle que vaporeuse, aussi précieuse comme matériau de construction que dangereuse lors qu'elle sert de nid à serpents.

Retour à terre et continuation en direction d’Avery Island, avec un passage via Morgan City, capitale mondiale de la crevette.

Découverte du jardin exotique d’Avery Island, avec ses plantes exotiques et ses nombreux oiseaux, cerfs, raton laveurs et alligators.

Déjeuner et temps libres pour une découverte personnelle.

Continuation en direction de Saint Martinville surnommée au XIXème siècle « Le Petit Paris ». Très attaché à ses racines francophones, la ville est considérée comme la vraie capitale du pays cajun. Visite du Mémorial, du musée acadien et de l’église catholique de St-Martin-de-Tours.

Puis route pour Lafayette, qui tient son nom du célèbre Marquis.

Sur les bords de la rivière Vermilion, Lafayette est la capitale du pays acadien, de culture et de tradition francophone. Les Acadiens, des français d’origine, venaient du Nouveau Brunswick ou de la Nouvelle Ecosse, passés sous contrôle anglais et victimes du Grand Dérangement. Le nom de la ville lui a été donné en 1884 en l’honneur du marquis de La Fayette. Un signe parmi d’autres de son identité particulière : les panneaux de circulation de la ville sont bilingues ! Unique aux Etats Unis…

Aperçu de la cathédrale et du « Vieux Chêne » âgé de plus de 450 ans.

Diner « dansant » de spécialités cajuns (orchestre Acadien).

Transfert et installation à l’hôtel. Nuit.

JOUR 9 : DE LAFAYETTE A HOUSTON (env. 390 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ en direction Houston, une ville empreinte d’élégance urbaine et de l’hospitalité du Sud.

Quatrième ville des Etats Unis en superficie, après New York, Los Angeles et Chicago, Houston est un lieu où il fait bon vivre.
La ville abrite un quartier d’affaires qui compte parmi les plus importants du pays, des ports de plaisance, un port international ouvert sur le Golfe du Mexique, sans oublier évidemment le centre de la NASA dédié aux astronautes, là où a été entendue la célèbre réplique « Houston, we have a problem »…

Houston, comme les autres grandes villes du Texas, a fait de l’art et de la culture l’une de ses priorités avec des collections privées très riches et un goût marqué pour l’art moderne dans des lieux-phares : Contemporary Arts Museum, Menil Collection, Inman Gallery, Center of Contemporary Crafts…

Déjeuner au restaurant.

Puis visite du Johnson Space Center, l’un des principaux et non moins historiques sites de la NASA qui a contrôlé toutes les missions Apollo. Il s'agit de l'un des seuls endroits sur Terre où il est possible de voir des astronautes s'entraîner pour des missions spatiales, toucher une roche lunaire et découvrir les coulisses de la NASA.

Profitez ensuite d’une découverte panoramique de la ville en compagnie de votre guide. Au programme le Civic Center avec sa gigantesque fontaine de Tranquility Park, l'Old Market Square, et Sam Houston Park.

Transfert et installation à l’hôtel. Dîner libre. Nuit.

JOUR 10 : SAN ANTONIO (env. 320 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ en direction de San Antonio, la plus hispanique des villes américaines.

Riche d’une culture unique aux racines espagnoles, allemandes et américaines, San Antonio déborde d’artistes, d’héritages historiques et de délices culinaires. Le patrimoine architectural de la ville, notamment composé de magnifiques missions espagnoles, a été très soigneusement restauré. Aujourd’hui, les missions constituent un lieu d’ornithologie unique dans la région. La plus remarquable de toutes est probablement Alamo, située en plein centre-ville. Les missions et Alamo ont été classées au Patrimoine mondial par l’UNESCO.

Déjeuner mexicain.
Puis visite de la ville en compagnie de votre guide. Au programme les vieux quartiers mexicains ; le Paseo Del Rio ; La Villita, historique Fort Sam Houston ; Spanish Governor's Palace et le Fort Alamo, symbole de l’histoire du Texas dans lequel a péri David Crockett.

Transfert et installation à l’hôtel.
Fin de journée et dîner libres pour une découverte personnelle.

Pourquoi ne pas découvrir River Walk ? S’étendant en centre ville, sur plus de 24 kilomètres du début à la fin, ses chemins ombragés relient des centaines de boutiques, restaurants, hôtels, monuments historiques, musées et sites touristiques.

Nuit à l’hôtel.

JOUR 11 : HILL COUNTRY (env. 310 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Matinée consacrée à la découverte de la région de Hill Country, région appréciée pour sa beauté naturelle, ses routes bordées de fleurs sauvages, ses charmantes petites villes, et bien sûr ses collines.

Arrêt à Fredericksburg, havre de paix et mélange parfait entre le cœur texan et l’âme allemande. Puis Bandera, ville à l’esprit cowboy sans limites. Ici il n’est pas rare de voir des chevaux attachés à l’extérieur des bars locaux, à côté de motos, ou d’apercevoir un chariot tiré par des chevaux au milieu des voitures dans la rue principale…

Arrêt dans un Dude Ranch, où vous profiterez d’une balade en charrette à foin.

Déjeuner cowboy.

Arrêt ensuite à Castroville, connue sous le nom de « The Little Alsace of Texas ». En effet, les fondateurs de cette ville sont arrivés d’Europe et plus précisément d’Alsace en 1844. Henri Castro qui donna son nom à la ville était un diplomate français, né à Bayonne, naturalisé américain par la suite.

Visite de cette petite ville, probablement le moins texane du Texas. Découverte de l’église Saint Louis, des maisons aux toits à pentes inégales, de la rue de Paris et de son ancien moulin transformé en auberge.

Retour à San Antonio.

Fin de journée et dîner libres pour une découverte personnelle.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 12 : DE SAN ANTONIO A DALLAS (env. 450 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ en direction de Dallas.
Arrêt en cours de route à Austin, capitale du Texas.

Siège de compagnies célèbres comme Dell, Apple, IBM, Hewlett-Packard ou Texas Instruments, Austin est aussi devenue à la fin du siècle dernier un centre important des hautes technologies, surnommé Silicon Hills (en référence à sa concurrente la Sillicon Valley).

Bref tour panoramique de la ville avant de reprendre la route pour Dallas.

Troisième métropole du Texas après Houston et San Antonio, Dallas est souvent associée à Fort Worth, une autre ville située à 50 kilomètres. Ensemble, elles forment une vaste zone urbaine appelée Metroplex, particulièrement dynamique et agréable, qui dispose de nombreux espaces verts, ainsi que d’une multitude de lacs et de voies navigables.

Dallas est également un pôle industriel spécialisé dans les technologies, l'industrie pétrolière, les télécommunications, l'information, la finance et les transports, ainsi qu’un centre culturel important avec, entre autres, un orchestre symphonique, un centre des arts de la scène et plusieurs musées.

Découverte de la ville en compagnie de votre guide. Au programme l'Old City Park ; Pioneer Plaza ; Old Red Courthouse ; le Farmers Market ; Union Station ; l'historique West End.

« Arrêt-émotion » ensuite au Kennedy Mémorial Plaza, non loin de l'endroit où John Fitzgerald Kennedy fut assassiné.

Déjeuner et temps libres pour une découverte personnelle.
Continuation vers Fort Worth, autrefois frontière du Far West.

Ancien centre de regroupement du bétail, la ville est devenue l’une des capitales artistiques du pays. Grâce aux fortunes de quelques habitants, fortunes réalisées dans l’élevage ou le pétrole, elle compte un « cultural district » avec 3 musées exceptionnels autant par leurs collections que par leur architecture.

Découverte de Fort Worth avec la Sundance Square, Fire Station N° 1, Cattleman's Association et l'historique Stockyards District. Aussi, ne soyez pas surpris si vous rencontrez un groupe d’éleveurs conduisant un troupeau de bovins à longues cornes le long d’Exchange Avenue à travers les Parcs à bestiaux…

Dîner et soirée musical Country.

Transfert et installation à l’hôtel. Nuit.

JOUR 13 : DALLAS  PARIS

Petit déjeuner à l’hôtel.

Transfert à l’aéroport selon les horaires de vol.
Assistance aux formalités d’enregistrement et retour en direction de Paris.
Prestations et nuit à bord.

JOUR 14 : PARIS

Arrivée à Paris.

Fin de nos services
Le programme pourrait être modifié ou inversé pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté. Cependant, les prestations prévues seront respectées, sauf cas de force majeure.   

14 jours / 12 nuits
2490 € HT*
*prix à partir de
...
...
...
...