Sublime Colombie

Offrez-vous un séjour d’une rare authenticité.

Sommets andins majestueux, côte caribéenne immaculée, forêt amazonienne énigmatique, sites archéologiques fascinants et charmantes villes coloniales : la Colombie concentre tous les attraits de l’Amérique du Sud, et bien plus encore.

Découvrez entre autres : Bogota, troisième capitale la plus élevée du monde, le désert de Tatacoa, une merveille naturelle, San Agustin et ses mystérieuses statues, la région des villages coloniaux, sans oublier Carthagène et son centre historique incroyablement bien préservé.  

JOUR 1 : PARIS ✈ BOGOTA
JOUR 2 : BOGOTA
JOUR 3 : BOGOTA ✈ NEIVA / LE DESERT DE TATACOA
JOUR 4 : SAN AUGUSTIN
JOUR 5 : POPAYAN
JOUR 6 : POPAYAN ✈ BOGOTA
JOUR 7 : BOGOTA / ZIPAQUIRA / RAQUIRA / VILLA DE LEYVA
JOUR 8 : DE VILLA DE LEYVA A BARICHARA
JOUR 9 : DE BARICHARA A BUCARAMANGA
JOUR 10 : BUCARAMANGA ✈ CARTHAGENE
JOUR 11 : CARTHAGENE ✈ PARIS
JOUR 12 : PARIS

Tarifs calculés au départ de Paris sur vols réguliers.
Possibilité départs province (voir encarte "dates & prix"). 

JOUR 1 : PARIS ✈ BOGOTA

Rendez-vous des participants à l’aéroport de Paris.
Formalités d’enregistrement et envol à destination de Bogota.
Prestations à bord.

Capitale et plus grande ville de Colombie, Bogota est diverse et multiculturelle, combinant constructions modernes et plus anciennes, évoquant ainsi son passé colonial. Perchée à 2.600 mètres d'altitude sur un haut plateau de la Cordillère orientale, la capitale fondée en 1538 par le conquistador Jiménez de Quesada, revient de loin et fut radicalement transformée. Ses parcs, ses zones piétonnières, ses artères dégagées, sa voierie rénovée et ses nouveaux quartiers font envie à bien des capitales d'Amérique latine.

A l’arrivée, accueil par votre guide francophone.
Transfert et installation à l’hôtel situé dans le centre historique.

Nuit.

JOUR 2 : BOGOTA

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ matinal pour la découverte du Cerro Montserrate, situé à 3.150 mètres d’altitude. Montée en téléphérique. Découvrez la basilique Santa María de la Cruz de Monserrate qui y fut construite en 1650 et profitez d’une vue imprenable sur la capitale et ses environs.

Retour à pied au centre-ville.
Arrêt au marché de Paloquemado.
Découvrez ici tous les fruits possibles et imaginables, des légumes, de la viande, du poisson, des herbes, et des bouquets de fleurs comme vous n'en avez jamais vu...

Le saviez-vous ? La Colombie est le deuxième exportateur mondial de roses après les Pays-Bas. Les vues aériennes de Bogota et de sa région, le département de Cundinamarca, montrent des étendues blanches à perte de vue : ce sont les serres où poussent les roses, qui prospèrent dans un climat idéal pour cette fleur : 13°C de température moyenne.

Profitez d’une dégustation de fruits exotiques, tubercules et légumes du pays – puis d’un atelier de reconnaissance de fruits suivi bien entendu d’une dégustation.

Puis visite du quartier historique de Bogota. Découvrez le quartier piéton de la Candelaria avec ses maisons colorées et son architecture coloniale, puis arrêt à la Plaza Chorro de Quevedo, lieu de fondation de la ville, aujourd’hui surnommée le « petit Montmartre ».

Profitez d’une pause pour goûter à la traditionnelle « chicha », boisson à base de maïs fermenté héritée des indiens.

Déjeuner dans un restaurant traditionnel bogotano.
Dégustez un plat typique «Ajiaco bogoteno», sorte de ragout au poulet accompagné de légumes, avocat et « papa criolla », pomme de terre à la chair jaune.

Continuation en direction de la Place Bolivar. Surnommée « Plaza Mayor », ce lieu historique déclaré Monument National regroupe le Capitole, le palais de justice, l’hôtel de ville, la cathédrale Primada ainsi que la résidence présidentielle Casa Nariño.

Découverte ensuite du musée de l’or, abritant la plus grande collection de pièces d’or de l’époque amérindienne.
Fermé le lundi

Avec ses 34.000 pièces d’or exposées, cette collection d’orfèvrerie préhispanique est l'une desplus éblouissantes du continent et fait honneur aux civilisations Quimbaya, Taironas, Muiscas ou Tolimas.

Continuation en direction de la fondation Botero.
Fermé le mardi

Dédiée à l’artiste colombien Fernando Botero, cette Fondation expose une centaine de dessins, peintures et sculptures de l’artiste. D’autres chefs-d’œuvre d’artistes de renommée internationale (Renoir, Dali, Chagall, Picasso, Miro, Braque...) y sont également présentés, ces derniers constituaient la collection personnelle du peintre.

Diner-spectacle au restaurant.
Retour à l’hôtel. Nuit.

JOUR 3 : BOGOTA ✈ NEIVA / LE DESERT DE TATACOA

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Transfert pour l’aéroport de Bogota.
Formalités d’enregistrement et vol pour Neiva.
Arrivée à Neiva, puis route pour le désert de Tatacoa.

Découvrez là un paysage insolite. Il s’agit en fait d’une forêt tropicale sèche qui a subi une très forte érosion, s’étendant sur 330 km2 (le mot ‘forêt’ désignera ici plutôt les cactus…) Il se compose de 2 zones, le « désert gris » et le « labyrinthe » de Cuzco, ressemblant à un petit Colorado provençal. Avec son sol rouge sombre ou gris clair, ses petits canyons, et ses températures qui peuvent atteindre les 50 degrés, le contraste avec le reste du pays est saisissant.

Le saviez-vous ? Le nom Tatacoa vient du nom d’un reptile similaire à un serpent, qui vivait encore dans le désert lors de sa découverte par les espagnols. C’est aujourd’hui une espèce éteinte, mais l’on peut toujours y observer des serpents, des scorpions (entres autres), et plus de 70 différentes espèces d’oiseaux.

Déjeuner dans une posada traditionnelle.
Dégustez le plat typique de la région : de la viande de chevreau accompagnée de pommes de terre et de manioc

Dirigez vous ensuite vers la zone du « désert gris » (dû à la couleur du sol) où se trouvent les « Los Hoyos », des piscines d’eau naturelle où vous pourrez vous rafraîchir. Profitez d’un moment de détente, tout en dégustant une boisson traditionnelle.

Retour à Neiva en fin de journée.
Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner et nuit.

JOUR 4 : SAN AUGUSTIN

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Journée consacrée à la découverte de San Agustin et de son site archéologique.

Dans un paysage sauvage impressionnant se dresse le plus grand ensemble de monuments religieux et de sculptures mégalithiques d'Amérique du Sud. Divinités et animaux mythiques sont représentés avec une parfaite maîtrise dans des styles allant de l'abstraction au réalisme. Ces œuvres d'art témoignent de la créativité et de l'imagination d'une culture du nord des Andes qui connut son apogée du Ier au VIIIème siècle.

Beaucoup de questions se posent : pourquoi ces bâtisseurs de mégalithes ont-ils concentré ici autant de sculptures ? Comment ont-ils hissé des blocs de plusieurs tonnes en haut de collines qu'ils ont parfois été rehaussées pour qu'elles dominent totalement le panorama ? Qu'ont-ils voulu transmettre ? A qui s'adressaient-ils ? Les hypothèses ne manquent pas, se contredisent parfois, évoluent dans le temps et varient selon les guides, les ethnologues, les historiens, les anthropologues, tant le mystère est loin d'être percé…

Déjeuner dans un restaurant du village.
Après-midi consacrée à la découverte du site.

La plupart des dolmens et statues visibles aujourd'hui ont été façonnés au cours des neuf premiers siècles de notre ère et veillaient sur des tombes. Les représentations sont la plupart du temps anthropomorphes, parfois zoomorphes, souvent les deux mélangées. Les têtes, souvent difformes, sont affublées de façon récurrente de dents de jaguar (pour exprimer la puissance ?), de pupilles dilatées (effet des plantes sacrées des communautés indigènes ?) et de pommettes où l'on devine les boules de coca mâchées des heures durant.

Finissez votre découverte par la visite du musée du parc, « El Bosque ».

Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner et nuit.

JOUR 5 : POPAYAN

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ matinal en direction de Popayan avec un passage par le Parc national naturel de Puracé. Admirez y la flore, et son volcan qui culmine à près de 4.600 mètres.

Situé au cœur de la réserve indigène Kokonuco de Puracé, ce volcan est considéré comme le plus actif de la région avec 17 éruptions depuis 1948. Il reste facilement identifiable grâce à ses cheminées qui laissent échapper des gaz sulfuriques juste au-dessus du cratère.
Visibilité du volcan sujette à conditions climatiques

Arrivée à Popayan.

Située au milieu de la vallée verdoyante de Pubenza, au pied du volcan Puracé, Popayan est surnommée la « Ville Blanche » en raison des façades de maisons blanchies à la chaux. Popayan est l’incarnation même du charme colonial avec ses balcons en fer forgé, ses ruelles pittoresques, ses jolies places pavées. Aussi derrière les imposantes portes cochères on devine des patios verdoyants et de petites fontaines.
Les nombreuses églises baroques témoignent de la tradition religieuse de la ville, qui aujourd’hui encore revit lors des processions de la Semaine Sainte. La ville est d’ailleurs considérée comme la capitale religieuse de Colombie.

Déjeuner au restaurant.

Après midi consacré à la visite du cœur historique de la ville avec la Plaza Caldas, la cathédrale et le pont de l’humilladero.

Dîner au restaurant – dégustation des fameuses « empanadas de pipian ».

Transfert et installation à l’hôtel.
Nuit.

JOUR 6 : POPAYAN ✈ BOGOTA

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Matinée consacrée à la découverte du marché du village de Silva.
Uniquement le mardi

Le village authentique de Silvia se trouve au cœur des montagnes. Il est connu pour son pittoresque marché hebdomadaire, ainsi que pour ses habitants, les Guambianos, l’une des populations indigènes les plus traditionnelles de Colombie. Les Guambianos (communauté de 12 000 personnes environ) parlent leur propre langue, le paez, ou ‘nasa yuwe’ en langue indienne. Les hommes comme les femmes portent de longues jupes, drapées de couleur bleue, bordées de rose, ainsi qu’une sorte de poncho, de la même couleur, d’une écharpe rayée et d’un chapeau.
Les Guambianos vivent dans la vallée autour de Silvia. Ils ont conservé leur mode de vie traditionnel. Les jours de marché, les autochtones affluent pour vendre leurs produits agricoles et artisanaux au marché couvert.

Déjeuner chez l’habitant.

Puis transfert pour l’aéroport de Popayan.
Formalités d’enregistrement et vol pour Bogota.
Arrivée à Bogota.

Transfert et installation à l’hôtel pour vous rafraîchir.

Dîner-spectacle dans un restaurant colonial du centre-ville.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 7 : BOGOTA / ZIPAQUIRA / RAQUIRA / VILLA DE LEYVA

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ en direction de Zipaquira pour la découverte de sa fameuse Cathédrale de Sel.

Sculptée dans les mines de sel de Zipaquirá, cette cathédrale est très prisée des colombiens, à tel point qu’elle a été nommée “Primera maravilla de Colombia“, 1ère “merveille” de Colombie. Ces mines ont commencé à être exploitées bien avant l’arrivée des espagnols par les indigènes qui se servaient du sel comme d’offrande à la terre. Des années plus tard, après que les espagnols aient planté la petite graine du catholicisme dans le crâne des indigènes d’Amérique, les mineurs devenus très pieux décoraient les murs de la mine avec des images saintes.

Ce sont ces mêmes travailleurs qui eurent l’idée de construire une première cathédrale en 1950 sur leur lieu de travail. Cependant menacée d’effondrement, celle-ci dût fermer ses portes en 1990. Un an plus tard, un concours d’architecture fut ouvert pour bâtir une nouvelle cathédrale, c’est cette dernière que vous pourrez visiter aujourd’hui.

Déjeuner au restaurant.
Dégustez une « picada », plat composé de viandes cuites à la braise.

Arrêt ensuite pour la visite de Raquira, capitale colorée de l’artisanat, où potiers et artisans exposent leurs créations. Ráquira est le berceau de l’artiste Jorge Velosa, auteur de chansons aussi populaires que “La cucharita” et artisan de la musique carranguera.

Puis route à travers les Andes environnantes.
Arrivée au village colonial de Villa de Leyva.

Entourée par le désert de la Candelaria d’un côté et par la lagune sacrée d’Iguaque de l’autre, la « ville blanche » baigne dans une ambiance coloniale où il fait bon se poser et regarder passer le temps. Situé à 1.700 mètres d’altitude, elle se distingue par sa somptueuse architecture coloniale pratiquement intacte depuis l’époque coloniale, ses rues pavées et la Plaza Mayor, qui est l’une des plus grandes places d’Amérique Latine avec ses 14.000 m².

Transfert et installation à l’hôtel.
Dîner avec ambiance musicale dans le patio d’une maison coloniale.

Retour à l’hôtel. Nuit.

JOUR 8 : DE VILLA DE LEYVA A BARICHARA

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Découverte pédestre de la ville, inscrite au Patrimoine national colombien.

Avec ses 12.000 habitants, ce village est l'un des plus beaux exemples d'architecture coloniale en Colombie. Adossée aux montagnes du Boyacá, ses rues pavées, ses maisons blanches aux patios fleuris et ses grands arbres couverts de mousse espagnole (aussi appelée "fille de l'air" ou "barbe du vieillard") composent une atmosphère surannée. Fondée en 1572 par Hernán Suárez de Villalobos, la ville a longtemps accueilli les militaires espagnols. Au XVIIème siècle, elle est devenue l'un des principaux centres de production de blé du pays. Aujourd'hui, c'est une ville souvent fréquentée des bogotanos le week-end (la capitale est à 3-4 heures de route), pour sa douceur de vivre, ses températures clémentes en journée, ses restaurants réputés, ainsi que ses nombreuses églises et musées qui racontent l'histoire de la Colombie.

Parcourez les ruelles pour mieux vous imprégner de l’ambiance paisible de ce joyau architectural.

Admirez les églises, la magnifique Plaza Mayor, les fontaines en pierre sculptées avec gargouilles et écussons, les statues à la gloire de personnages illustres du pays, les balcons en bois et les boutiques exhibant la diversité de l’artisanat colombien.

Continuation en direction de Barichara, petite ville coloniale parmi les plus belles de Colombie, dont le centre est classé monument national.

Pas une pierre ne semble avoir bougé depuis sa fondation en 1705. Ses rues pavées en pente et ses maisons basses aux jardins intérieurs lui confèrent un charme incomparable. Les habitants d’aujourd’hui veillent à ce que le village conserve son aspect original et paisible. Sa beauté inspire de nombreux artistes et artisans – visite de quelques ateliers.

Découverte de la ville en compagnie de votre guide puis visite d’une fabrique de papier. Observez là le savoir-faire des artisans et tentez-vous aussi de fabriquer votre feuille de papier.

Cette fabrique de papier est le fruit d’une association venant en aide aux personnes démunies. La Colombie ne dispose pas de système de retraite ni d’allocations – de fait les personnes seules et/ou âgées ont très peu de ressources. L’association leur vient en aide dans leur quotidien, en échange, elles partagent leur savoir-faire et ainsi perpétuent les traditions de leur village.

Le saviez-vous ? La richesse artisanale de la Colombie est connue dans le monde entier. Ses objets se caractérisent par leur grande variété régionale et par l’immense créativité dont font preuve les artisans. Les objets sont fabriqués avec une grande quantité de matériaux naturels très variés tels que l’argile, le bambou, le cuir, les fibres, l’agave, la laine, le bois, les métaux précieux, etc.

Profitez en fin de journée d’une partie de Tejo accompagné d’une bière colombienne. Que les meilleurs gagnent !

Découvrez là un jeu ancestral et « explosif ». Officiellement sport national en Colombie depuis juin 2000, le Tejo consiste à lancer un disque métallique sur une surface remplie d’argile d’environ 18 mètres de long, afin de faire exploser des « mèches » pleines de poudre qui sont disposées là. Le but du jeu est de faire exploser le plus grand nombre de mèches ou d’introduire le Tejo dans les cercles métalliques abritant les mèches.

Transfert et installation dans votre Hacienda.
Dîner convivial au bord de la piscine. Nuit.

JOUR 9 : DE BARICHARA A BUCARAMANGA

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Pour les plus sportifs - Départ matinal pour une randonnée de 2h environ sur le Camino Real, le chemin royal indigène qui rejoint le village de Guane dans le bas de la vallée. Ce joyau colonial offre une atmosphère toute particulière avec ses maisons de « bareque » (torchis) blanchies à la chaux et ses rues pavées.
Difficulté moyenne

Pour les moins sportifs, profitez de votre matinée à l’Hacienda – repos et piscine.

Déjeuner au restaurant.

Départ ensuite pour la découverte du canyon de Chicamocha. Plus profond que le Grand Canyon dans l’Arizona avec ses deux kilomètres de profondeur et 22,7 km de long, cet impressionnant site est une véritable merveille naturelle. Admirez la beauté du paysage.

En option : empruntez le téléphérique pour prendre de la hauteur !
Fermé le lundi et le mardi

Continuation en direction de Bucaramanga.
Transfert et installation à l’hôtel.

Dîner au restaurant.
Retour à l’hôtel. Nuit.

JOUR 10 : BUCARAMANGA ✈  CARTHAGENE

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Transfert pour l’aéroport de Bucaramanga.
Formalités d’enregistrement et vol pour Carthagène.
Arrivée à Carthagène.

Journée dédiée à la visite de Carthagène, déclarée patrimoine de l’Unesco en 1984 et vous comprendrez pourquoi !

Carthagène des Indes, ainsi dénommée pour la distinguer de Carthagène d'Espagne, fut construite sur le site d'un village amérindien abandonné, situé sur une petite île portant le même nom. Aujourd'hui, Cartagena est l'un des pôles touristiques majeurs du tourisme en Colombie. Classée par l'UNESCO sur la Liste du patrimoine historique de l'humanité, Carthagène est l'un des plus éblouissants exemples d'architecture coloniale hispanique. La ville est peinte de couleurs ocre et mirabelle et de toute une gamme de pastel. Des entrées au bois sculpté ouvrent sur de somptueuses et élégantes demeures ou sur des patios verdoyants.

Visite de la forteresse de San Felipe. Cet énorme château fut construit entre 1536 et 1657. Il constitue un exemple significatif de l’architecture militaire espagnole, avec une disposition ingénieuse des emplacements de défense et de tir comme par ses passages secrets. La forteresse fut perfectionnée en 1741 suite à la bataille de Vernon, cette « rénovation » dura près de soixante années.

Déjeuner typique au restaurant.

Puis découverte pédestre du centre historique. Flânez autour des places et dans les petites rues enchevêtrées, bordées de palais et de demeures seigneuriales aux balcons ouvragés et aux miradors finement ciselés. Admirez la place Santo Domingo où se trouve une sculpture de Botero, les remparts qui entourent la vieille ville et les « bovedas » (voûtes) avec ses artisans. La Couronne d’Espagne fut obligée au XVIème siècle de construire des murailles autour de la ville pour se protéger des pillages. En subsistent aujourd’hui une série de 47 arcades médiévales et de 23 voûtes classées au patrimoine mondial de L’UNESCO.

En option : faites les visites en segway ! Après une petite initiation.

Au coucher du soleil, vous embarquerez à bord d’un yacht – navigation dans la baie tout en dégustant un apéritif.
Tenue blanche conseillée

Dîner au restaurant.
En option : balade nocturne en calèche.

Retour à l’hôtel.
Nuit.

JOUR 11 : CARTHAGENE ✈ PARIS

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Matinée et déjeuner libres pour une découverte personnelle.

Transfert à l’aéroport.
Formalités d’enregistrement et vol retour à destination de Paris.
Prestations à bord.

JOUR 12 : PARIS

Arrivée à Paris.

Fin de nos services. 

12 jours / 10 nuits
2550 € TTC*
*prix à partir de
...
...
...
...